C’est ce 22 octobre 2018 les camerounais sauront qui est le véritable vainqueur du scrutin du 7octobre dernier.

Les membres du conseil constitutionnel vont proclamer enfin les résultats au centre de conférence de Yaoundé.

C’est une nouvelle étape après celle du contentieux électoral qui a duré trois jours. Le Conseil constitutionnel avait alors rejeté tous les recours des candidats de l’opposition notamment Kamto du MRC Cabral Libii candidat du parti Univers et Josua Oshi du SDF qui plaidaient pour l’annulation du vote.

A la veille de la proclamation des résultats, des tensions ont été signalées dans différentes villes du Cameroun notamment à Douala et Yaoundé. On a noté aussi une forte présence des militaires aux domiciles de certains leaders notamment Jean Michel Nitcheu et de Paul Eric Kingué. Par ailleurs, des arrestations et des répessions des forces de l’ordre ont été enrégistrés.

Les coupures partielles d’internet ont aussi été identifiées au Cameroun dans la journée de dimanche. Web NetBlocks a mené une enquête qui dévoile la mise en œuvre des pannes Facebook et WhatsApp chez différents fournisseurs opérant au Cameroun.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here