Aquaculture : le camerounais Mavecam veut investir 12 milliards de FCFA dans le poisson et la crevette

0

(Investir au Cameroun) – Une délégation de Mavecam, société camerounaise pour la mise en œuvre de projets aquacoles, a été reçue à Yaoundé le 25 août par le ministre de l’Elevage, de la Pêche et de l’Industrie animale, Dr. daïga.

Au cours de cette audition, Mavecam a indiqué son engagement à contribuer à la réduction du déficit de production halieutique à travers la production de 3 millions d’alevins de tilapia et de 2 millions de silures ; élevage de 100 000 géniteurs de poissons-chats tilapia (agriculteurs) par an ; la production de 2 millions de tonnes de poisson-chat par an ; la production de 3 millions de tonnes de tilapia ; la production de 50 tonnes de crevettes par an ; mise en place d’une unité de production d’aliments divers pour animaux d’une capacité de 30 tonnes/heure. Coût de l’investissement : 12 millions de dollars, soit environ 12,28 milliards de FCFA.

À terme, ces projets créeront environ 300 emplois directs et 1 000 emplois indirects dans la chaîne de valeur de l’aquaculture au Cameroun. Ils sont mis en œuvre dans les départements du Wouri, du Moungo et de l’Océan. Mais l’entreprise a demandé le soutien de l’Etat pour réaliser les projets, notamment à travers les exonérations fiscales.

« dr. Taïga a rassuré ses hôtes sur le soutien du gouvernement, non sans mentionner également quelques facilités d’accompagnement liées au non-paiement des droits de douane pour les équipements agro-pastoraux et l’absence de TVA pour éviter ces deux aspects « , Nous apprenons.

Mavecam a été sélectionné dans le cadre de l’annonce récente d’une invitation à protester du gouvernement dans le but d’encourager les investisseurs privés nationaux et étrangers à mettre en place des projets d’aquaculture commerciale et rentable au Cameroun.

L’entreprise envisage d’investir dans une industrie où le Cameroun dépense beaucoup de ressources pour répondre à la demande nationale. Selon le ministère de l’Elevage, le pays importe en moyenne pour environ 100 milliards de FCFA de poisson congelé par an. Ces importations, qui érodent la monnaie du pays, servent à combler l’écart de plus de 160 000 tonnes entre la production locale (335 000 tonnes en 2019) et la demande, que le gouvernement estime à environ 500 000 tonnes.

SA

Lire :

22-06-2021- Des « patrons de pêche » sont créés au Cameroun pour limiter les importations à 100 milliards de FCFA par an

23-07-2020 – Le Cameroun recherche des opérateurs désireux d’investir dans l’aquaculture locale

.

#Aquaculture #camerounais #Mavecam #veut #investir #milliards #FCFA #dans #poisson #crevette

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: