Home Economique Beac : Le Cameroun réduit ses objectifs de mobilisation sur les titres publics à long terme à 75 milliards de FCFA
Economique

Beac : Le Cameroun réduit ses objectifs de mobilisation sur les titres publics à long terme à 75 milliards de FCFA

Problème de mobilisation des ressources à maturité longue

Lors de la présentation du plan de financement de l’État du Cameroun pour l’exercice 2024, le ministre des Finances, Louis Paul Motaze, a souligné le problème de mobilisation des ressources à maturité longue sur le marché des titres publics de la Beac. Les objectifs de mobilisation pour les Obligations du Trésor assimilables (OTA) de 10 ans ont été réduits à 25 milliards de FCFA, tandis que pour les OTA de 7 ans, ils sont fixés à 50 milliards de FCFA.

Les défis rencontrés par les investisseurs de la Cemac

Les investisseurs de la Cemac semblent préférer des engagements sur le court terme en raison de leur perception du risque pays sur le long terme. Les contraintes économiques, politiques et fiscales, ainsi que les chocs extérieurs, rendent la mobilisation de ces ressources difficile. Pourtant, les emprunts de longue maturité offrent des rendements plus élevés que ceux de maturités plus courtes, compensant ainsi l’investisseur pour son exposition accrue au risque de taux d’intérêt.

Stratégies pour attirer les investisseurs et élargir la base

Les autorités travaillent avec les acteurs du marché, du secteur bancaire et les opérateurs économiques pour trouver des instruments financiers attrayants pour toutes les couches de la population. Il est essentiel d’éduquer les populations sur les opportunités d’investissement et de faciliter l’accès au marché des non-résidents. Des mesures telles qu’une bonne politique de change, la cotation en continu des titres, la création de nouveaux produits et la digitalisation des transactions sont proposées pour stimuler l’intérêt des investisseurs internationaux.

Mots clés: Beac, Cameroun, réduit, milliards, FCFA, objectifs, mobilisation, titres publics, long terme.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[quads id=1]