Budget 2022 : voici les plus grosses enveloppes

0

Au nombre de 5 762,4 milliards de Fcfa en solde en recettes et dépenses, cinq ministères se taillent la part du lion. Les priorités de mise en œuvre des différentes enveloppes budgétaires s’articulent autour de la réalisation de grands projets, du renforcement de la sécurité, de l’amélioration du système éducatif et de l’approvisionnement énergétique.

Parmi les cinq ministères les mieux dotés dans la diffusion de la loi de finances 2022, les Travaux publics arrivent en tête avec une enveloppe estimée à 527,065 milliards de FCFA. Ils sont pris en charge par l’enseignement secondaire avec 400,267 milliards de nos francs. La Défense arrive en troisième position avec 259,8 milliards de francs CFA, suivie par 246,96 milliards dans l’eau et l’énergie et 244,034 milliards dans l’enseignement primaire.

Pour les travaux publics, un point d’honneur est mis à l’achèvement des grands travaux routiers. Outre la construction prioritaire de 1 444 km de routes en 2022, Emmanuel Nganou Ndjoumessi envisage également de démarrer les travaux de la route Ebolowa-Akom2-Kribi et Lolabe-Kribi, l’accélération des travaux de la rocade, celui de la route nationale No 11, la poursuite des activités de construction sur l’axe Babadjou-Bamenda. Outre l’achèvement de la boucle Awae-Esse-Soa, le ministre évoque également le lancement de nouveaux travaux routiers. Des actions qui s’inscrivent dans la continuité de son programme de connectivité des villes du pays par la route.

Dans l’enseignement secondaire, l’accent est mis sur l’augmentation de l’offre, encore insuffisante face à une demande toujours croissante. L’amélioration des conditions de vie des enseignants, la redéfinition du système éducatif proposée dans les collèges et lycées, sont le chantier que Nalova Lyonga a promis de construire pour le prochain exercice. Idem pour les 244 034 milliards FCFA de Laurent Serge Etoudi Ngoa de l’Enseignement de base.

À la Défense, l’enjeu sera de renforcer le système de sécurité récemment endommagé par les groupes terroristes. La veille, la guerre séparatiste à Noso va devoir s’intensifier, notamment sur l’intégrité territoriale, selon Joseph Beti Assomo. L’achèvement des barrages hydroélectriques, la mise en place de centrales électriques au gaz, la vulgarisation de l’énergie solaire à travers la mise en place de centrales thermiques, la mise à niveau de la filière biogaz et l’amélioration de l’alimentation en eau potable seront les axes de dépenses du Ministère de Eau et énergie.

Dans un contexte sanitaire mondial précaire, le Cameroun a alloué une enveloppe de 207,24 milliards de FCFA pour sa santé. La poursuite des actions contre le covid-19, la croisade contre les maladies tropicales et hydriques, le sida et d’autres pathologies continueront d’être au centre de l’attention du gouvernement tout au long de l’exercice.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire