Cacao, zinc, savons, légumes, fruits, bois, farine… : ces produits camerounais sont cotés sur le marché de la CEEAC.

0

Les exportations camerounaises peu captées par les pays de la CEEAC

Le rapport 2022 sur la compétitivité de l’économie camerounaise révèle que les pays de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) n’ont capté que 6,3% des exportations camerounaises entre 2019 et 2022. En comparaison, l’ensemble du continent africain et les pays de l’Union européenne ont respectivement capté environ 10% et 35% des exportations du Cameroun. Pourtant, certains produits camerounais sont très demandés dans la CEEAC, notamment le zinc, le cacao, les savons, les préparations de légumes et de fruits, le bois, le charbon, les ouvrages en bois, les préparations à base de céréales, de farine, d’amidon, de féculents et de lait, les pâtisseries, ainsi que les racines et tubercules.

Le Cameroun doit stimuler les marchés régionaux pour une participation plus active

Le rapport du Comité de compétitivité suggère que le Cameroun devrait stimuler les marchés régionaux pour générer un dynamisme qui lui permettrait de participer plus activement aux marchés mondiaux, notamment avec l’avènement de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf). Malgré la faiblesse des échanges entre les pays de la CEEAC et le Cameroun, certains produits camerounais dominent les marchés de la CEEAC. Pour renforcer les échanges intra-communautaires, la CEEAC a mis en place un régime tarifaire préférentiel qui permet aux entreprises fabriquant des produits locaux d’accéder aux territoires de cet espace communautaire en franchise de douane.

En conclusion, bien que les exportations camerounaises vers les pays de la CEEAC soient encore faibles, certains produits camerounais sont très demandés dans cette région. Le Cameroun devrait donc s’efforcer de stimuler les marchés régionaux pour une participation plus active aux marchés mondiaux. La mise en place d’un régime tarifaire préférentiel par la CEEAC favorise déjà les échanges intra-communautaires et permet aux entreprises camerounaises d’exporter en franchise de douane vers les pays de la CEEAC.

Source: Investir au pays

Mots clés: Cacao, zinc, savons, légumes, fruits, bois, farine, produits camerounais, marché, CEEAC

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire