Cameroun – Aquaculture : La production nationale est de 15 000 tonnes par an, soit seulement 10% de la demande mondiale

0

Néanmoins, cette production aquacole a augmenté de 66% depuis 9 100 tonnes en 2020.

La production locale de poisson au Cameroun est encore très marginale. L’aquaculture ne représente qu’une faible part du secteur piscicole national, estimée à 15 000 tonnes par an, selon les données du ministère de l’Elevage, de la Pêche et de l’Elevage. Cette production représente à peine 10 % de la demande mondiale de poisson issu de l’aquaculture, qui s’élève à 150 000 tonnes par an.

Selon le bihebdomadaire ÉcoMatin à partir de ce mercredi 7 septembre 2022, la production aquacole a néanmoins enregistré une augmentation relative de 66%, puisqu’en 2020 elle s’élevait à 9 100 tonnes. Le journal d’Emile Fidieck, citant Divine Ngala Tombuh, sous-directeur de l’aquaculture au ministère de l’élevage, de la pêche et de l’industrie animale, indique que cette légère amélioration est le résultat de nouveaux investissements dans le secteur, grâce à une politique gouvernementale d’incitation aux investisseurs par un comité interministériel logé au Ministère de l’élevage, de la pêche et de l’élevage. Cette performance devrait augmenter au fil des années, avec un bond quantitatif important attendu à partir de 2023, grâce aux résultats des actions en cours visant à relancer la production aquacole nationale.

Les perspectives du secteur aquacole national étaient au cœur de la 2e session des travaux de la Commission interministérielle d’accompagnement des investisseurs dans le secteur aquacole, tenue le mardi 6 septembre 2022 à Yaoundé. Cette réunion a consisté à évaluer les travaux de la dernière session en juin 2021, à analyser les progrès et à lever les goulots d’étranglement qui entravent l’activité.

#Cameroun #Aquaculture #production #nationale #est #tonnes #par #soit #seulement #demande #mondiale

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire