Cameroun – Entreprises : Face à une grève de ses sous-traitants, ENEO sollicite l’intervention du ministre de l’Energie et de l’Eau

0

Le directeur général Patrick Eeckelers a confié ses inquiétudes dans un échange de lettres à Gaston Eloundou Essomba

ENEO (Energie du Cameroun) craint pour la paix sociale et la continuité de l’approvisionnement en électricité. La grève déclenchée le 14 novembre 2022 par les sous-traitants/partenaires de l’entreprise chargée de la distribution de l’énergie électrique dans le pays a alarmé le top management. Le réalisateur Patrick Eeckelers fait appel à l’aide du ministre de l’Énergie et de l’Eau. Dans sa lettre du 16 novembre 2022, il « jusqu’à » Gaston Eloundou Essomba d’« intervenir pour éviter que ces souhaits ne deviennent à terme un trouble à l’ordre public, notamment dans ce contexte de tenue de la Coupe du monde et des fêtes de fin d’année ».

Face au retrait des agents des sous-traitants chargés de certaines activités commerciales et techniques liées au service électrique, le patron d’ENEO « montre sa surprise » et qualifie la démarche de l’Association de l’Electricité d' »inappropriée et manifestement illégale » et de l’Eau du Cameroun (ASEELEC). Les grévistes sont accusés de déstabilisation.

Eneo avance que la question des tarifs de raccordement, au cœur du désaccord, « a été décidée en toute transparence par le biais d’un appel d’offres public ouvert à tous, auquel les membres de cette association ont postulé et ont reçu le prix du marché qui en résultait ».

L’entreprise affirme que, dans sa démarche de professionnalisation de ses entreprises sous-traitantes suite à la réforme de l’aide aux entreprises, elle adoptera celle de la distribution et du recouvrement des factures, lancée en 2022 « un processus similaire de réforme des opérations des agences avec un accent sur la professionnalisation de la gestion des ressources humaines dans ces entreprises ». ENEO s’attribue de bons points dans la gestion de ses relations avec ses partenaires. Elle assure qu’elle « est ouvert au dialogue et respecte la liberté contractuelle ».

#Cameroun #Entreprises #Face #une #grève #ses #soustraitants #ENEO #sollicite #lintervention #ministre #lEnergie #lEau

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire