Home Economique Construction d’un hôtel Marriott à Douala : l’État du Cameroun et IBC ne renoncent pas, malgré les revers en justice
Economique

Construction d’un hôtel Marriott à Douala : l’État du Cameroun et IBC ne renoncent pas, malgré les revers en justice

Rejet de la requête en opposition par le tribunal administratif du Littoral

Le 15 février 2024, le tribunal administratif du Littoral a rejeté la requête en opposition formulée par Immigration & Business Canada (IBC) suite à l’annulation du bail emphytéotique de 50 ans pour la construction de l’hôtel Marriott à Douala. Cette décision a été saluée comme une victoire pour les expropriés de Bali et un revers pour l’État du Cameroun et IBC.

Contestation et pourvoi en cassation

Malgré le rejet de la requête, l’État du Cameroun a décidé de contester la décision en formant un pourvoi en cassation à la chambre administrative de la Cour suprême. Cette démarche vise à évaluer si le tribunal administratif a correctement interprété la loi dans sa décision initiale. Pendant ce temps, le directeur général d’IBC, Olivier Chi Nouako, a la possibilité de contester le verdict en saisissant également la Cour suprême.

En saisissant la Cour suprême, l’État du Cameroun espère obtenir une décision favorable qui permettra de relancer le projet de construction de l’hôtel Marriott, évalué à 60 milliards de FCFA. Ce projet, en gestation depuis une dizaine d’années, a été le sujet de nombreuses controverses et de batailles juridiques. La décision finale de la Cour suprême sera déterminante pour l’avenir de ce complexe hôtelier tant attendu à Douala.

Investir au Cameroun, Construction d’un hôtel Marriott, Douala, l’État, Cameroun, IBC, justice, Cour suprême, pourvoi en cassation, projet hôtelier.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Prêt de 2,25 milliards de dollars : le Nigeria en quête de soutien

Le Nigeria demande 2,25 milliards de dollars à la Banque mondiale pour...

Horreur à Nkolfoulou : une jeune fille handicapée brûlée au fer à repasser par sa tante.

À Yaoundé, au quartier Nkolfoulou, une jeune fille handicapée a été victime...

Marafa Hamidou Yaya : Un cri depuis les murs de Kondengui.

Dans une interview exclusive accordée au Magazine Jeune Afrique, l’ancien ministre camerounais...

Finance islamique : une opportunité de développement local pour les communes

La finance islamique, alternative au financement des projets locaux au Cameroun. Les...

[quads id=1]