Le concessionnaire automobile Cami licencie une quarantaine de travailleurs au Cameroun pour des raisons économiques

0

(Investir au Cameroun) –  » Nous avons le regret de vous informer de notre décision de rompre le contrat de travail qui nous lie, suite à la restructuration récemment annoncée de l’entreprise qui nous a licencié pour des raisons économiques. Il s’agit de l’extrait de la lettre de démission envoyée le 25 août 2021 à une quarantaine de salariés de Cameroon Motors Industries (CAMI), une concession automobile ayant pignon sur rue au Cameroun.

Selon des sources au sein de cette entreprise, ces licenciements ont été effectués avec l’accord du gouvernement camerounais, notamment à l’issue de négociations avec le ministère du Travail et de la Sécurité sociale. Un argument qui ne convainc pas les travailleurs licenciés, qui appellent à l’intervention du gouvernement.  » Il est inhumain et irresponsable de jeter les têtes de famille dehors la veille de la rentrée scolaire… », dément Alphonse Ayissi Abena, président de la Fondation camerounaise des consommateurs, qui fait partie de cette vague de licenciés CAMI.

Dans une correspondance adressée aux travailleurs licenciés, le directeur des ressources humaines explique que « CAMI vient de conclure une troisième année économiquement difficile, qui a vu un processus de recapitalisation par des actionnaires qui n’ont pas perçu de dividende au cours des deux années précédentes. ».

GRE

.

#concessionnaire #automobile #Cami #licencie #une #quarantaine #travailleurs #Cameroun #pour #des #raisons #économiques

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: