Le gouvernement camerounais refuse de communiquer sur l’argent saisi dans le cadre d’une opération de cybercriminalité à grande échelle menée par Interpol

0

Interpol a annoncé vendredi l’arrestation de dix individus soupçonnés d’être impliqués dans des opérations d’escroquerie et de fraude de 800 000 $ ayant un impact mondial.

Les arrestations ont été effectuées dans le cadre d’une enquête de quatre mois (juillet à novembre 2022) baptisée « Operation Africa Cyber ​​​​Surge » et visant à lutter contre la cybercriminalité à travers l’Afrique. Les forces de l’ordre de 27 pays ont rejoint l’opération, selon Interpol.

Dans le cadre de l’opération, les forces de l’ordre en Érythrée ont démantelé un marché du dark web vendant des outils de piratage et divers composants de cybercriminalité en tant que service.

On sait seulement que l’opération Africa Cyber ​​​​Surge au Cameroun a résolu plusieurs cas d’escroqueries à la crypto-monnaie. Aucune information monétaire saisie. En Tanzanie, il a récupéré plus de 150 000 $ en violations de données et de droits d’auteur. Soit près de 100 millions de FCFA. Combien a été saisi au Cameroun.

L’opération a reçu le soutien de plusieurs entreprises privées de cybersécurité, dont British Telecom, Cyber ​​​​Defense Institute, Fortinet, Group-IB, Kaspersky, Palo Alto Networks, Shadowserver et Trend Micro.

Donnez-nous le numéro. Est-ce qu’on se connaît. Les garçons prendront ça et le mettront dans leurs poches.

BORIS BERTOLT

#gouvernement #camerounais #refuse #communiquer #sur #largent #saisi #dans #cadre #dune #opération #cybercriminalité #grande #échelle #menée #par #Interpol

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire