L’Etat pousse les entreprises postales privées camerounaises vers la digitalisation

0

(Investir au Cameroun) – La ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel), Minette Libom Likeng, a inauguré le 11 octobre à Yaoundé des travaux visant à « numériser les services de messagerie postale ».

«Il était donc très urgent, à l’heure où la communauté internationale célèbre la Poste, que nous nous réunissions pour évaluer notre action commune de modernisation de la Poste camerounaise et réfléchir aux leviers à mettre en place pour y parvenir. cela efficacement. […] Il s’agit également d’impliquer les entreprises postales privées dans la voie de la numérisation et dans le développement de services postaux innovants, afin d’accroître leur performance.» dit Bombes à Likeng.

Elle a appelé tous les opérateurs postaux à s’impliquer et à participer activement aux travaux, pour anticiper les problèmes liés à l’avancée rapide du monde numérique, avec ses avantages mais aussi ses défis. Plus précisément, a-t-elle expliqué, il serait judicieux de présenter les forces et les faiblesses de l’environnement postal camerounais et les opportunités et les défis que le numérique présente dans le contexte des opérations commerciales de l’entreprise de messagerie ailleurs.

Selon le Minpostel, les conclusions des études de marché et d’évaluation des systèmes d’information (SI) des opérateurs postaux privés ont relevé la faible digitalisation des services postaux et formulé des recommandations qui contribuent au développement du secteur. Il s’agit donc, dans le cadre de cette concertation, d’inciter les retardataires à mettre en place des solutions numériques dans leurs structures de messagerie. Car sans numérisation le réseau postal camerounais ne peut être maillé. Les relations d’interconnexion et d’interopérabilité entre les opérateurs postaux numérisés et ceux des opérateurs non numérisés ou ceux dont l’utilisation des TIC reste faible sont quasiment impossibles.

Le contrôleur est nécessaire pour mettre en place un système d’adressage numérique ; opérationnaliser la plateforme et la rendre populaire auprès des opérateurs ; accompagner les opérateurs dans le processus de digitalisation et de mise en place de services innovants. Selon les données de Mintpostel, le marché postal camerounais se compose aujourd’hui d’un concessionnaire public, Campost, et de trente-cinq opérateurs postaux privés, dont 33 sont actifs dans les services postaux et deux dans le transfert postal de fonds.

SA

#LEtat #pousse #les #entreprises #postales #privées #camerounaises #vers #digitalisation

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire