Monnaie : l’avenir du FCFA en question à Libreville

0

(Investir au Cameroun) – Un colloque de deux jours sur la monnaie et le développement en Afrique centrale a débuté le 17 novembre 2022 à Libreville. Objectif : proposer aux chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, Centrafrique et Tchad) des pistes de solutions sur les conditions et le cadre d’une nouvelle coopération monétaire avec France.

Maîtres de conférences universitaires, praticiens du monde économique et financier et de la société civile pourront ainsi « se concentrer avec précision et réalisme sur les mécanismes opérationnels à mettre en place ou le changement institutionnel à opérer afin de proposer un calendrier approprié conduisant à l’évolution de la monnaie telle que demandée par l’organe décisionnel de la CEMACNicole Jeanine Roboty Mbou, ministre gabonaise de l’Economie, a souligné.

Le schéma conduisant au développement de la monnaie commune demandé par les chefs d’Etat porte sur «l’évolution des principaux mécanismes actuels de coopération monétaire avec la France, à savoir : la garantie de convertibilité illimitée par la France de la monnaie émise par la Beac, le franc CFA, le taux de change fixe, la liberté de transfert entre les pays membres de la BEAC et La France et la centralisation des réserves avec un compte d’exploitation ouvert auprès du Trésor français», a déclaré le président de la commission Cemac, Daniel Ona Ondo.

Cette réunion fait suite à la session extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat de Zone tenue à Yaoundé le 22 novembre 2019. Lors de cette rencontre, les chefs d’Etat ont mandaté la Commission de la CEMAC et la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) pour conduire cette réflexion.

Solde négatif en FCFA

En effet, pour les professeurs d’université et autres économistes qui ont assisté à ce colloque, le bilan du FCFA 60 ans après l’indépendance nécessite cette réflexion. « On sort de cette collaboration un peu comme un perdant. Parce que quand on met les choses sur la balance, le côté rouge qui indique les pertes domine. Nous n’avons pas vu les échanges s’intensifier, nous n’avons pas vu les investissements entre les pays s’intensifier, nous n’avons pas vu les institutions s’améliorer en qualité. Au-delà de la stabilité macroéconomique, le tableau qui se dégage de ce bilan est donc globalement négatif.a déclaré Dieudonné Mignamisi, professeur agrégé d’économie.

«Nous espérons qu’au cours de ce symposium les vrais problèmes que le FCFA peut causer en termes d’entrave au développement de l’économie pourront être abordés et discutés. Car nous croyons que la structure actuelle de la FCFA, si elle présente certains avantages, présente également de nombreux inconvénients. Et à ces inconvénients que l’on peut considérer comme liés à l’accord de coopération monétaire, s’ajoutent aussi et surtout les problèmes liés à la gestion de cette monnaie.a déclaré Célestin Tawamba, président du Gicam, la principale organisation patronale du Cameroun.

Face à cette image, beaucoup d’Africains pensent qu’il faut simplement se débarrasser du FCFA et créer une monnaie propre aux pays de la zone franc, capable de soutenir et de pérenniser les efforts d’industrialisation. « Sortir du franc CFA est une décision. Mais est-ce possible ? Nous devons étudier ensemble les stratégies de sortie, car nous sommes un groupe de pays», poursuit Dieudonné Mignamisi. Pour d’autres, il s’agit simplement de réformer en profondeur les principaux mécanismes de fonctionnement de l’espace monétaire.

Les propositions faites par les experts lors de ce symposium feront l’objet d’un rapport qui sera remis au Président de la Commission, qui se chargera de sa transmission aux chefs d’Etat de la région.

Sandrine Gaingne

Lire aussi :

11-08-2022-Monnaie : l’euro perd 19% de sa valeur face au dollar et augmente la dette du Cameroun de 573 milliards de FCFA

10-07-2022-Lutte contre l’inflation : les limites des décisions de la Beac

30/12/20-Franc CFA : Changements discrets dans la Cemac, statu quo dans l’Uemoa

25/11/2019-Evolution du franc CFA : enjeux et pistes pour concilier stabilité monétaire et financement du développement

#Monnaie #lavenir #FCFA #question #Libreville

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire