Plusieurs entreprises étrangères qui ont fourni du matériel pour l’organisation de la CAN 2022 n’ont pas été payées à ce jour

0

Le Cameroun est-il devenu un État voyou ou un État insolvable ? Et même les deux. Criminel et insolvable.

L’histoire commence en 2021, lorsque la DGSN, Mbarga Nguele, appelle plusieurs entreprises à accompagner la DGSN, dans l’organisation de la CAN, à savoir pour s’occuper du matériel roulant, de la circulation et des équipements de sécurité. Ces sociétés ont d’abord refusé, connaissant le Cameroun, elles ont exigé les paiements.

Le DÉPUTÉ GÉNÉRAL les a convoqués et les a suppliés de faire confiance au chef de l’État, car ils seront payés. Le Père MBARGA NGUELE a imploré ces entreprises d’aider le Cameroun à organiser sa CAN. Rassurez-les que le GROUPE DE TRAVAIL s’occupera des paiements.

Plusieurs entreprises, pour appuyer la DGSN dans l’organisation de cette KAN et croire en la sagesse du Père Mbarga Nguele. Des entreprises françaises, libanaises, camerounaises et sud-africaines ont décidé de fournir les équipements à la DGSN.
A ce jour, depuis novembre, décembre 2021, aucune entreprise n’a été payée.

Plusieurs étapes, même avec leurs ambassades. plusieurs voyages au Cameroun, rien. C’est une partie de ping-pong entre la DGSN et le ministère des Finances.

Le matériel a déjà été utilisé, mais l’argent a disparu entre la DGSN, la Taskforce et le ministère des Finances.

BORIS BERTOLT

#Plusieurs #entreprises #étrangères #qui #ont #fourni #matériel #pour #lorganisation #nont #pas #été #payées #jour

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire