Home Economique Les Pays-Bas, l’Uruguay et la Mauritanie représenteront plus de 70% des importations de poisson congelé au Cameroun d’ici 2021.
Economique

Les Pays-Bas, l’Uruguay et la Mauritanie représenteront plus de 70% des importations de poisson congelé au Cameroun d’ici 2021.

Les Pays-Bas, l’Uruguay et la Mauritanie assurent plus de 70% des importations de poisson congelé au Cameroun en 2021

Selon les données de l’Institut national de la statistique (INS), les Pays-Bas, l’Uruguay et la Mauritanie ont été les principaux fournisseurs de poisson congelé au Cameroun en 2021. Ces trois pays ont représenté plus de 70% des approvisionnements du Cameroun dans ce domaine. Les Pays-Bas ont été le premier fournisseur avec près de 24 500 tonnes de poissons de mer congelés, suivis par l’Uruguay avec plus de 12 000 tonnes et la Mauritanie avec 7 237 tonnes. L’Angola et le Sénégal complètent le top 5 des principaux fournisseurs africains de poisson congelé au Cameroun.

La Chine, seulement le 10e fournisseur de poisson congelé au Cameroun en 2021

Malgré son statut de premier partenaire commercial du Cameroun, la Chine n’a été que le 10e fournisseur de poisson congelé en 2021. Selon les données de l’INS, la Chine n’a exporté que 573 tonnes de poisson vers le Cameroun. Elle est devancée par des pays tels que l’Inde, l’Espagne, le Maroc, l’Argentine et la Russie. Cette situation est surprenante compte tenu des 400 km de côtes poissonneuses dont dispose le Cameroun. Les poissons de mer congelés, tout comme le riz, pèsent lourdement sur la balance commerciale du pays.

Les enjeux de la filière du poisson congelé au Cameroun

Malgré ses ressources maritimes abondantes, le Cameroun dépend fortement des importations de poisson congelé. Les Pays-Bas, l’Uruguay et la Mauritanie sont les principaux fournisseurs de ce produit. Cette situation soulève des questions sur la capacité du pays à exploiter ses propres ressources et à développer sa filière de pêche. Les autorités camerounaises devraient donc encourager la production locale de poisson et soutenir les pêcheurs nationaux afin de réduire la dépendance aux importations et de stimuler l’économie du pays.

Mots clés: poisson congelé, importations, Cameroun, Pays-Bas, Uruguay, Mauritanie, Chine, ressources maritimes, filière de pêche.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

La Grande-Bretagne supprime les taxes sur les fleurs coupées d’Afrique de l’Est

La Grande-Bretagne abolit les droits de douane sur les fleurs coupées d'Afrique...

Vie exemplaire : François Xavier Ngoubeyou, un dévouement sans faille

François Xavier Ngoubeyou, ancien ministre, honoré pour son dévouement au Cameroun. Sa...

Déficit commercial au Cameroun : une aggravation de 260 milliards FCFA en six ans

Le déficit de la balance commerciale du Cameroun a augmenté de 260...

Exportations d’huile de palme : le Cameroun en quête de solutions

Le Cameroun exporte plus de 650 tonnes d'huile de palme en 2022...