Port de Douala : la RTC investit 12 milliards de FCFA pour se doter de huit nouveaux portiques de parcs

0

Le Port de Douala renforce ses équipements avec l’acquisition de huit nouveaux portiques

Le Port autonome de Douala (PAD) continue d’investir dans ses infrastructures pour améliorer ses capacités de manutention. La Régie du terminal à conteneurs (RTC) du PAD a récemment réceptionné les quatre dernières grues à portique mobile à roues RubberTyredGantry (RTG). Ces nouvelles acquisitions s’ajoutent aux quatre portiques déjà en service depuis une quinzaine d’années, portant ainsi le nombre total de portiques à 12.

Selon le directeur général de la RTC, Dieudonné OnanaNdo, ces huit portiques ont été acquis sur fonds propres à hauteur de 12 milliards de FCFA, droits de douane compris, auprès du constructeur finlandais Konacranes. Ces nouveaux équipements permettront d’optimiser les espaces et les rendements, en passant d’une manutention Reachtaker à une manutention full RTG. Grâce à ces nouvelles grues, le temps de passage des camions et de traitement des navires sera réduit, la capacité de stockage sera doublée et les cargaisons seront mieux protégées.

L’objectif du PAD est de doubler le nombre de conteneurs pouvant être stockés sur les quais. Cette vision à moyen terme est essentielle étant donné que la majorité des échanges commerciaux du Cameroun, du Tchad et de la République centrafricaine transitent par le Port de Douala. À l’horizon 2050, le port ambitionne de traiter un trafic estimé à 45 millions de tonnes.

Avec ces investissements, le PAD renforce sa position en tant qu’infrastructure stratégique pour le commerce international dans la région. Ces nouvelles acquisitions permettront d’améliorer l’efficacité et la compétitivité du port, tout en répondant aux besoins croissants du secteur maritime.

Des équipements de pointe pour une meilleure performance

Les huit nouveaux portiques acquis par la RTC sont dotés des dernières technologies. Avec sept rangées en parallèle et cinq en hauteur, ces grues permettront de charger et décharger les conteneurs de manière plus rapide et efficace. De plus, ces équipements sont intégrés à un système informatique avancé qui optimisera l’utilisation du Terminal Operating System (TOS) et facilitera la communication automatique avec les équipements du parc.

Cyrille Thierry Ayinda, directeur d’exploitation adjoint de la RTC, se réjouit de l’impact de ces nouveaux équipements sur les opérations portuaires. En plus d’augmenter la capacité de stockage, ils permettront de réduire les temps d’attente des camions et de traitement des navires, tout en minimisant les contacts entre les conteneurs pour une meilleure protection des cargaisons.

Cette acquisition témoigne de l’engagement du PAD à moderniser ses infrastructures et à se positionner comme un acteur majeur dans le secteur maritime en Afrique centrale.

Un investissement stratégique pour le développement économique

Le Port de Douala joue un rôle crucial dans les échanges commerciaux de la région. En effet, 75 à 80% des volumes de marchandises du Cameroun, du Tchad et de la République centrafricaine transitent par cette infrastructure. Avec ces nouveaux équipements, le port pourra répondre à la demande croissante du commerce international et contribuer au développement économique de la région.

L’acquisition de ces huit nouveaux portiques s’inscrit dans une vision à long terme du PAD, qui vise à tripler sa capacité d’ici 2050. Ces investissements permettront de renforcer la compétitivité du port et d’attirer davantage d’activités économiques dans la région.

En conclusion, l’acquisition de ces huit nouveaux portiques par la RTC du Port de Douala marque une étape importante dans le développement du port. Ces équipements de pointe permettront d’améliorer l’efficacité des opérations portuaires, de renforcer la compétitivité du port et de contribuer au développement économique de la région.

Mots

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire