Projets filets sociaux : 11 consultants ont tenté d’œuvrer à la généralisation des paiements électroniques

0

(Investir au Cameroun) – Michelin Njoh, coordinateur de la cellule de gestion du projet de filets sociaux financé au Cameroun par la Banque mondiale, vient de lancer un appel pour le recrutement de 11 consultants dont la mission est l’électronique des paiements à généraliser. Car, apprend-on, 50% des bénéficiaires ont rencontré des difficultés pour payer via Mobile Money en 2021.

«Le Projet a rencontré de grandes difficultés avec ce mode de paiement. En effet, le premier versement a commencé en avril 2021 et s’est terminé en novembre 2021, car plus de la moitié des 80 000 bénéficiaires n’avaient pas de Carte Nationale d’Identité (CNI) pour obtenir un numéro de téléphone à leur nom.‘ révèle le coordinateur. Afin de contourner ces obstacles, il a parfois été nécessaire de transférer l’argent aux bénéficiaires via des comptes de mobile money tiers.

Malgré ces difficultés, souligne la coordinatrice, le paiement numérique est indispensable pour effectuer des transferts d’argent dans des délais raisonnables, remonter rapidement les informations après paiement, avoir moins de problèmes de reprographie et d’archivage et accroître l’inclusion financière. Raison pour laquelle des consultants devraient être recrutés pour trouver des solutions à ce problème.

Face à ces difficultés de paiement des bénéficiaires, la cellule de gestion du projet prévoit de mener une étude pour cartographier les zones où le paiement numérique sera mis en place. Les conseillers devront réaliser cette cartographie dans les 10 régions du pays qui permettra de connaître les lieux des 360 communes du pays dans lesquelles les conditions de paiement numérique (disponibilité du réseau téléphonique et ) seront déterminés sont en cours d’atteinte. La durée du contrat est de deux mois à compter de la date de notification de l’ordre de service de démarrage. La date limite indiquée pour la soumission des manifestations d’intérêt est le 13 octobre 2022.

Testé entre 2013 et 2016 dans les communes de Soulédé-Roua (Extrême-Nord) et Ndop (Nord-Ouest), le projet de « filets sociaux » s’étend désormais sur tout le territoire. Il comporte trois programmes : un programme régulier de transfert d’argent inconditionnel (360 000 FCFA transférés à chaque bénéficiaire sur 24 mois), un programme de transfert d’argent d’urgence (180 000 FCFA sur 12 mois) et un programme à haute intensité de main-d’œuvre (HIMO). Le projet se concentre sur les ménages pauvres et les jeunes de 18 à 35 ans qui vivent en milieu urbain.

SA

#Projets #filets #sociaux #consultants #ont #tenté #dœuvrer #généralisation #des #paiements #électroniques

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire