Home Economique Route Ntui-Mankim : le chemin de fer chinois suspendu après une mise en demeure
Economique

Route Ntui-Mankim : le chemin de fer chinois suspendu après une mise en demeure

(Investir au Cameroun) – La Chinese China Railway 20 Bureau Group Corporation, adjudicataire pour la construction de la route Ntui-Mankim (96,7 km), a été formellement notifiée la semaine dernière, selon des informations du ministère des Travaux publics (Mintp). Le client dit avoir signifié cette citation à comparaître à cette société, qui a repris les travaux retirés du portugais Elevolution en 2019, après avoir constaté que l’avancement du chantier était lent en raison de la non mobilisation des machines ; mauvaise répartition des techniciens et relations houleuses avec la mission de contrôle.

La situation devrait faire l’objet d’une nouvelle enquête par la maîtrise d’ouvrage dans les prochaines semaines. Mais déjà le 26 août, une délégation du Mintp s’est rendue sur place. Il arrive que  » améliore le rythme d’exécution du travail « . Sur la parcelle 2A (Ntui-Ndjole : 60 km et 73 km de voiries communales,outre l’installation en cours du concasseur à la carrière de Yalongo, plusieurs autres travaux sont en cours, notamment la construction de terrassements entre les points kilométriques 86+100 et 87+300 et l’aménagement des dalots »,informe le Muntp.

Selon la même source« l’entreprise a également procédé à certains transferts de personnel et à leur renforcement‘, a déclaré le Muntp. Elle a également amélioré ses relations avec la Mission de contrôle. Sur le lot 2B, lié à la reprise des travaux d’aménagement de la route Ndjolé-Mankim (36,7 km), l’avancement des travaux est de 7,58%.

«Cependant, la mission constate des faiblesses liées au manque de camions pour transporter les matériaux ; l’absence de compacteurs à pattes de mouton; le manque de personnel technique (les ateliers sont confiés à certains ouvriers, interprètes ou signaleurs sans compétence en travaux routiers pour la direction) et le manque de personnel qualifié pour l’accueil des poseurs de digues« . Cette situation devra être avant la prochaine évaluation. Le sort de l’entreprise en dépend.

Le marché total confié à China Railway est estimé à environ 60 milliards de FCFA. Les travaux redémarrés en février 2022 doivent être achevés dans 24 mois. En novembre 2021, l’entreprise chinoise a reçu une avance de démarrage de près de 11,8 milliards de FCFA.

L’aménagement du tronçon Ntui-Mankim fait partie de la route Batchenga-Ntui-Yoko-Tibati-Ngaoundéré. Il s’inscrit dans la stratégie adoptée par l’Etat du Cameroun pour la modernisation et la mise à niveau des secteurs d’appui au développement économique. Cette stratégie vise à créer un système de transport qui permettra la réduction des coûts de transport, le développement des échanges et l’intégration des économies régionales. La construction de cette route réduira donc le temps de trajet entre le centre du pays et le nord. Cette infrastructure renforcera la fonction de transit du pays dans son ouverture sur le Tchad.

SA

A lire aussi :

12-11-2021-Route Ntui-Mankim : Chinese Chinese Railway finalement déclaré adjudicataire après procès

17-12-2020-Inauguration annoncée du pont sur la Sanaga qui réduit la distance entre Yaoundé et Ngaoundéré de près de 200 km

#Route #NtuiMankim #chemin #fer #chinois #suspendu #après #une #mise #demeure

Source: Investir au pays

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Mission économique Cameroun-Belgique : opportunités d’affaires à Kribi et Douala

Mission économique Cameroun-Belgique à Kribi et Douala du 21 au 26 avril...

‘Orange Money : Révolution des paiements avec ses clients’

Orange Money lance une campagne « Une affaire de famille » Orange Money, leader...