Home Economique Télécom : des experts appellent à la mise en place au Cameroun d’une réglementation contre les Simbox
Economique

Télécom : des experts appellent à la mise en place au Cameroun d’une réglementation contre les Simbox

(Investir au Cameroun) – Dans le cadre du deuxième Forum national sur la cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité (FNCC), organisé par le ministère des Télécoms (Minpostel), le 14 octobre à Yaoundé, les experts ont appelé à la création d’un cadre réglementaire sanctionner l’activité des Simboxes. Il s’agit d’un boîtier électronique permettant de facturer l’appel international au tarif local.

Les experts ont également noté l’absence d’un cadre réglementaire pour la collaboration des opérateurs et le manque de fiabilité des données issues du processus d’identification des abonnés. Ce sont autant de facteurs qui favorisent l’activité des fraudeurs. D’où le plaidoyer pour la création d’un cadre réglementaire qui pénalise l’activité des Simboxes.

Ce plaidoyer, apprend-on, se déroule dans un contexte où, malgré les mesures prises par les opérateurs en lien avec des partenaires spécialisés pour réduire l’utilisation des Simbox, l’activité est florissante. En effet, les quatre opérateurs télécoms du Cameroun Camtel (public), MTN, Orange et Nexttel (privé) ont signé un protocole d’accord (mais non contraignant) le 22 juin 2017 à Yaoundé qui vise essentiellement à soutenir les efforts anti-fraude par Simbox pour coordonner. Ceci est sous la supervision de l’Agence de régulation des télécommunications. A l’époque, les signataires étaient invités à disposer d’outils techniques fiables permettant de détecter et d’identifier en temps réel les numéros de Simbox. Cependant, en raison des limites mentionnées ci-dessus, cette coordination présente des lacunes.

Selon les données du Minpostel, le déficit dû à cette fraude s’élevait à 22,2 milliards de FCFA en 2015. Soit 18 milliards pour les 4 opérateurs téléphoniques locaux qui ont perdu 100 millions de minutes d’appel depuis l’étranger et 4,2 milliards pour l’Etat pour cause de non-paiement. taxes perçues.

SA

#Télécom #des #experts #appellent #mise #place #Cameroun #dune #réglementation #contre #les #Simbox

Source: Investir au pays

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

La sensibilisation, un devoir citoyen : le MRC défie Atanga Nji

Le Secrétaire national en charge de la Communication du MRC répond à...

Le choc de Samuel Eto’o : une chute brutale

Samuel Eto'o subit une chute brutale dans sa carrière suite à des...

Le scandale de la fille du pasteur bouleverse l’église

Le scandale éclate lorsque la fille du pasteur est surprise dans une...

[quads id=1]