Une fois n’est pas coutume. Le gouvernement, par l’entremise du ministère des travaux publics qui a à sa tête Emmanuel Nganou Djoumessi vient de commander un audit dans le cadre d’un marché public. Aussi, par voie de presse, il vient de lancer un appel d’offres international pour recruter un cabinet d’expertise en vue de réaliser un audit financier du projet de construction de l’autoroute Kribi-Lolabé (38,5 Km), rendue à 88,5% de réalisation à cette date. Parmi les nombreux objectifs assignés au cabinet en cours de recrutement, indique l’appel d’offres, il y a celui relatif aux ressources d’Eximbank de Chine (85% des financements).

Le gouvernement camerounais veut savoir si ces ressources «ont été utilisées conformément aux dispositions de l’accord de prêt et du mécanisme de remboursement qui l’accompagnent dans le souci d’économie et d’efficience, et uniquement aux fins pour lesquelles elles ont été octroyées». Par ailleurs, il est demandé à l’auditeur de vérifier si les fonds de contrepartie de l’Etat du Cameroun (15%) ont été mobilisés, ainsi que d’autres ressources relatives à l’investissement fiscal auxquelles l’Etat s’est engagé conformément à l’accord de prêt. Les candidats à cet appel d’offres international doivent justifier d’un chiffre d’affaires supérieur ou égal à 150 millions FCFA.

Les candidatures doivent parvenir au ministère des Travaux publics au plus tard le 3 avril 2019. La construction de cette autoroute de 38,5 km de 2 x 2 voies a été confiée à l’entreprise chinoise China Harbour Engineering Company. L’ouvrage est censé desservir Kribi, la cité balnéaire où se trouve un port en eau profonde.

Source: 237actu.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here