Depuis l’annonce de sa victoire au lendemain de l’élection présidentielle du 7 octobre, Maurice Kamto et les siens font l’objet de plusieurs attaques. Si jusqu’alors l’on ne sait exactement où se trouve le leader du MRC, Maurice Kamto, l’on peut dire au moins que son entourage subit les affres de ses déclarations.

En effet, dans une interview exclusive accordée au journal français Libération, l’homme est revenu sur la situation qui prévaut actuellement dans le pays. A la question de savoir s’il se sentait en danger, l’homme a fait savoir qu’il n’avait pas peur et qu’il refusait de vivre dans la psychose.

« Je ne suis pas habité par la peur, je refuse de vivre dans la psychose. Même si je vois bien que je suis suivi partout où je vais. », a déclaré Maurice Kamto.

Le candidat autoproclamé victorieux du scrutin, s’est largement exprimé sur le cas de son Directeur de campagne. Selon ses dires, celui-ci serait activement recherché par le régime de Paul Biya.

« Pour mon directeur de campagne, je n’ai pas encore de nouvelles, mais je sais qu’un autre représentant de mon parti a été enlevé à Douala, puis libéré. Ses geôliers l’avaient pris pour mon directeur de campagne. (…) Je suis rentré en politique en assumant les risques, pour un combat que je considère comme noble», a-t-il fait savoir.

Des propos qui pourraient sous-entendre que de réelles menaces pèsent sur Paul Eric Kingué, le Directeur de campagne du candidat du MRC.

A Yaoundé, un calme règne et les populations camerounaises attendent depuis le soir du 7 octobre, les résultats du scrutin.

Source: camerounweb.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here