La réponse de l’Université de Bamenda ne s’est pas fait attendre suite aux allégations faites contre elle.

Selon un reportage de BBC Africa, cinq étudiants auraient été froidement abattus par des militaires camerounais. Le correspondant de la chaîne internationale Britannique affirme que des militaires camerounais ont fait irruption dans une résidence universitaire à Bambili dans la nuit du mercredi 11 juillet dernier pour effectuer un contrôle de pièces d’identités.

A l’issue de cette fouille, cinq étudiants auraient été traînés dehors par les militaires avant d’être abattus de sang-froid. La nouvelle qui a été relayée par plusieurs médias n’a pas cessé de défrayer la chronique jusqu’à lors.
Suite à cela, le recteur de l’Université de Bamenda a apporté un démenti à ce sujet. Dans un communiqué de presse, l’Université renie toutes allégations rapportées par la chaîne internationale BBC. Selon elle, aucun étudiant n’a été trainé hors de la résidence universitaire puis assassiné par des militaires.

L’Université révèle toutefois que seul Birlli Cary Kusynyuy, étudiant en 2ème année du département de Géographie a été tué par des militaires suite à une fusillade qui a eu lieu à l’ELISSAM Hôtel aux environs de 20 heures.
Dans le démenti, l’université insiste qu’aucun étudiant n’a été interpellé puis arrêté à l’enceinte du campus.

Le recteur invite par ailleurs, la chaîne à revérifier ses informations.

Source: camerounweb.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here