Le mot d’ordre a été donné par Serges Espoir Matomba lors de son passage dans le Mayo-Danay, région de l’Extrême-Nord.

La cérémonie d’installation de Daniel Bouba comme premier secrétaire de la fédération du Mayo Danay, a servi de prétexte au candidat à la présidentielle, pour mobiliser ses électeurs dans la perspective des élections du 7 octobre prochain. Serges Espoir Matomba en a profité pour sensibiliser les populations de l’instance locale de son parti, sur l’échéance électorale en vue. Notamment sur les raisons du choix d’un candidat et sur l’urgence du changement dans notre pays.

« Aux populations de l’Extrême-Nord, je demande une forte mobilisation. La construction de notre nation dépend de tout un chacun. Personne n’a le droit de vendre sa voix ; personne n’a le droit de donner mandat à des personnes qui n’ont pas le souci de construire cette nation. Il est important de savoir et de comprendre que, toute personne a le devoir et le droit de participer au développement du Cameroun. Le message est clair. Pour arrêter de nous plaindre nous devons agir. Agir veut dire participer à la construction, agir veut dire se déplacer le 7 octobre prochain et voter ».

Candidat du « Peuple Uni pour la Rénovation Sociale » (PURS), Serges Espoir Matomba poursuit sa tournée à Yagoua dans la région de l’Extrême-Nord, en attendant le prochain scrutin.

Source: agora-mag.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here