Partagez avec vos amis

Selon nos informations, l’adjudant- chef Assoulaï Alakaï a été retrouvé mort vendredi dernier dans les toilettes de son domicile à Mora, chef-lieu du département du Mayo – Sava, région de l’Extrême-Nord Cameroun).

La brigade de gendarmerie de Kolofata (un arrondissement du Mayo – Sava dans la région de l’Extrême-Nord) n’a plus de commandant de brigade.

Depuis vendredi dernier, le sous-officier supérieur chargé de cette unité militaire, n’est plus.

L’adjudant- chef Assoulai Alakai, apprend votre journal, s’est suicidé à son domicile. Le gendarme, nous renseigne une source sécuritaire, s’est tiré une balle dans la tête, dans les toilettes. Le défunt commandant de brigade habitait la ville de Mora, plutôt que Kolofata, une ville camerounaise frontalière du Nigeria, et où la secte nigériane Boko Haram sème la mort.

Des témoignages recueillis auprès des voisins du sous-officier supérieur, laissent entendre que vendredi 29 novembre, jour où il s’est donné la mort, il avait eu une violente dispute avec son épouse, quelques heures avant.

Le choix du commandant de la brigade de gendarmerie de Kolofata d’habiter Mora, dit-on, était lié à des raisons sécuritaires. Kolofata étant l’une des cibles fréquentes des barbares de Boko Haram.

Source: Camer.be

Téléchargez notre application Android
Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here