Le sous-secrétaire américain Peter Tibor Nagy s’est enfin prononcé sur les liaisons que lui prête la presse camerounaise avec certains opposants au président Paul Biya.

Intervenant hier mardi sur la chaine de télévision privée Canal 2, celui qu’on accuse d’être le soutien financier de Me Akéré Muna, n’est pas passé par quatre chemins pour étaler la vraie nature de ses liens avec le leader du mouvement « Now ».
« Je ne finance que Mercy Ships au Cameroun. Pas les opposants. Même pas Akéré Muna que je connais depuis des années, même si je lui souhaite tout le bonheur du monde », a laissé entendre Peter Tibor Nagy.

Quelques jours avant son arrivée au Cameroun, plusieurs médias locaux avaient révélé que le diplomate américain aurait mobilisé près de 500 000 dollars (soit 291 millions de F CFA) pour financer la campagne électorale d’Akéré Muna. Il aurait promis, selon les même médias, de mobiliser près d’un millions de dollars de plus si l’opposition camerounaise se ralliait derrière la candidature du leader du mouvement « Now » face à Paul Biya. Des propos totalement faux à en croire Tibor Nagy.

Se prononçant sur la situation sécuritaire actuelle au Cameroun, le « Monsieur Afrique » de Donald Trump a regretté les affrontements dans le Nord-ouest et le Sud-ouest.

« Je souhaite que le Cameroun redevienne le beau pays que j’ai connu il y a quelques années. Je suis très triste de sa situation actuelle. (…) Le Cameroun est un partenaire important dans la sécurité maritime. Nous allons continuer à travailler avec lui en termes de coopération militaire. Mais nous sommes vigilants en matière de violations de droits humains », a par ailleurs précisé Tibor Nagy.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here