Partagez avec vos amis

Dans une interview accordée à Jeune Afrique, l’ancien capitaine des Lions Indomptables, Samuel Eto’o, revient sur les grands moments qui ont marqué sa carrière de footballeur.

Parti de rien, Samuel Eto’o a atteint les sommets, raison pour laquelle il exhorte les africains à un véritable culte de l’effort. « Je veux leur dire : travaillez et vous serez reconnus », dit-il.

« Savez-vous seulement d’où je viens ? Jusqu’à l’âge de 10 ans, j’ai grandi à Mvog-Ada, un quartier défavorisé de Yaoundé, non loin de la prison centrale de Kondengui. Puis mon père a été muté à Douala, et notre famille a atterri à New Bell, un autre quartier pauvre, où se trouve le pénitencier de Douala », se rappelle encore la superstar.

Mais aujourd’hui, Samuel Eto’o peut fièrement le dire : « ça n’a pas été facile, mais j’ai réussi ». Le meilleur buteur de l’histoire de la CAN est bien conscient que sans son succès dans le football, jamais il n’aurait rencontré les géants de ce monde. « C’est pour moi un honneur d’être reçu par des chefs d’État aussi puissants que Vladimir Poutine ou Recep Tayyip Erdo?an », exulte-t-il.

A 38 ans, Samuel Eto’o, a eu une longue et riche carrière. A la retraite depuis quelques mois, il cherche une deuxième vie. L’ancien international camerounais dit avoir déjà été accepté par la Harvard University, où il poursuivra ses études en management dès janvier 2020.

Source: 237actu.com

Téléchargez notre application Android
Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here