Le porte-parole de Maurice Kamto, Olivier Bibou Nissack, et le 3eme vice-président du MRC, Me Emmanuel Simh, ne sont plus autorisés à quitter le territoire national. 237actu.com vient d’avoir confirmation auprès d’une source sécuritaire.

Informé, Olivier Bibou Nissack qui dit n’avoir pas été notifié n’a pas caché son indignation « C’est totalement illégal et arbitraire », a-t-il lancé de façon laconique.

Il faut dire que les proches collaborateurs de Maurice Kamto subissent une véritable chasse aux sorcières depuis la « marche blanche » du 26 janvier 2019.

Plusieurs d’entre eux ont déjà été embastillés, à l’instar de Albert Dzongang, Christian Penda Ekoka, Alain Fogué, Célestin Djamen, Paul Eric Kingue, Valsero ou encore Me Michelle Ndoki.

Source: 237actu.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here