La stratégie a été élaborée dimanche dernier au cours d’une séance de travail présidée par Jean Nkueté, secrétaire général du Comité central du parti.
Comme l’année précédente, 2019 sera une année électorale.

« Il appartient au Rdpc de s’organiser comme de coutume, pour rassurer le chef de l’Etat que nous sommes derrière lui par une victoire éclatante à tous ces scrutins ».

C’est par des mots simples et directs que Jean Nkueté, le secrétaire général du Comité central du Rdpc a introduit la séance de travail de remobilisation des effectifs du parti dans le département de la Menoua qu’il a présidée dimanche dernier à la permanence du parti à Dschang. Il y était question de dresser le bilan des élections de l’année dernière et de peaufiner les stratégies pour braver les échéances électorales qui pointent à l’horizon.

Le Rdpc qui a raflé l’ensemble des six communes et des cinq sièges de députés dans la Menoua en 2013, doit conserver ces acquis en améliorant ses résultats lors des futures échéances électorales, a martelé Jean Nkueté.

La stratégie adoptée en salle pour conclure le triomphe du Rdpc, va consister à perpétuer la politique du porte-à-porte pour convaincre les populations à s’inscrire sur les listes électorales, présenter le programme des Grandes opportunités du président Paul Biya, défendre l’élogieux bilan du Rdpc et de son champion. Dschang, capitale départementale de la Menoua a l’atout d’être une ville universitaire qui a récemment bénéficié d’une Faculté de médecine et des sciences pharmaceutiques.

Les étudiants de cette université sont tous propriétaires d’un ordinateur offert par le chef de l’Etat et les meilleurs sont primés chaque année par le président de la République.

Outre ces atouts, les membres de la délégation permanente départementale du Comité central du Rdpc dans la Menoua, sous la conduite de Jean-Pierre Fogui, les chargés de mission de la dite délégation, les députés, maires, chefs supérieurs, responsables des commissions de campagne de la récente présidentielle, ont tous pris la parole pour dissiper les malentendus qui ont restreint l’avancée du Rdpc lors de l’élection présidentielle du 7 octobre dernier ou le parti a obtenu juste 43,68% de voix.

Tous ces participants se sont engagés à évoluer désormais et plus que par le passé, en rangs serrés pour le triomphe du Rdpc dans la Menoua.

Source: cameroon-tribune.cm

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here