Partagez avec vos amis

Les députés camerounais examinent depuis la deuxième journée de la troisième session extraordinaire de l’année, un projet de loi sur la modification de l’article 241 du code pénal. Un article qui s’attaque au tribalisme au cameroun. Cette modification devrait permettre au pays de sanctionner désormais les propos haineux à caractère tribaliste. La modification de cet article ravit les acteurs de la vie socio politique camerounais.

Se rejouissant ainsi de cette modification, JEAN-MARIE VIANNY NDEH NGOH, petit frère de Ferdinand Ngoh Ngoh soutient et félicite dans une opinion Patrice Nganang qu’il considère comme le père de la « révolution législative » sur le tribalisme. Pour lui, cette nouvelle loi devrait porter le nom de l’écrivain.

Ci dessous l’intéralité de son texte

MERCI PATRICE NGANANG

1000 fois merci Professeur Patrice NGANANG pour la révolution législative que tu viens d’apporter au Cameroun à propos du tribalisme.

Tu gagnes toujours tous tes combats, voilà pourquoi j’avais écrit ici que tu es le MALCOLM X camerounais, ce que je réitère ici ce soir.

Grâce à ta contre-attaque contre l’instrumentalisation étatique du trabalisme au Cameroun décriée d’ailleurs depuis des années par les USA et les camerounais eux-mêmes, tu viens de réussir à faire bouger les lignes, à remporter une grande victoire, BRAVO BRAVO.

En effet, grâce à toi, le gouvernement camerounais va soumettre à l’examen de l’Assemblée Nationale ces jours-ci, une proposition de loi contre L’OUTRAGE À LA TRIBU, visant à punir pénalement et pécuniairement tout propos haineux ou dégradant à l’encontre d’une quelconque tribu au Cameroun.

Ta contre-attaque stratégiquement orchestrée contre la tribu d’adoption de Mr BIYA a finalement mis ce dernier dos au mur, l’obligeant à réagir à travers la nouvelle loi à venir, qui était très demandée par les camerounais, contre le tribalisme et les propos malveillants qui alimentaient au quotidien ce fléau qui a fait des ravages au Rwanda.

Cette loi devrait porter ton nom : « LOI PATRICE NGANANG CONTRE LE TRIBALISME ».

Rappelons qu’aux USA, il y’a déjà une loi qui porte ton nom et aucun autre camerounais ne peut en dire autant.

BRAVO Professeur Patrice NGANANG, je voyais très bien où tu voulais aboutir, ce que beaucoup de personnes, de tous les bords, ne voyaient pas.

Au contraire, certains comme Mathias Éric Owona Nguini sont tombés dedans comme des bleus, ils n’ont rien compris et se sont mis à s’attaquer sauvagement et pour de vrai à une tribu camerounaise.

N’oublions pas non plus que cette décision du gouvernement a aussi été obtenue dans une certaine mesure, grâce à la pression internationale des USA, EU, UA, ONU qui demandaient une désescalade.

Que ceux qui me demandaient de ne plus soutenir le Président Maurice KAMTO à cause du soutien dont il bénéficie de la part de Patrice NGANANG, trouvent ici et aujourd’hui ma réponse.

BRAVO PATRICE NGANANG, SACRÉ ÉCRIVAIN DOUBLÉ D’UN GRAND STRATÈGE, TON COMBAT A PAYÉ MAIS LE COMBAT CONTINUE

COMPATRIOTES CAMEROUNAIS, RÉJOUISSONS NOUS DE CETTE BONNE NOUVELLE OBTENUE DANS LA DOULEUR ET DES MOTS PARFOIS TRÈS DURS, PARFOIS EFFROYABLES ENTENDUS ICI ET LÀ.

Après l’adoption de ladite loi, nous resterons vigilants quant à son application effective par peur du 2 poids 2 mesures de la part de la justice camerounaise, pas toujours très fiable.

Par Jean-Marie Vianny NDE NGOH

Source: camerounweb.com

Téléchargez notre application Android
Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here