Le déséquilibre est énorme! Le 1er octobre 2018, le président du Conseil National de la Communication (CNC) a donné un point de presse à Yaoundé relatif à la couverture médiatique de la campagne électorale en vue du scrutin présidentiel du 7 octobre. Il était question pour Peter Essoka de présenter un bilan à mi-parcours de la campagne, du traitement de l’information dans les médias nationaux.

Un constat se dégage: les médias de service public accordent plus d’espace et de temps au candidat Paul Biya, qu’à tous les autres candidats. L’étude du CNC révèle que la CRTV radio et télé ainsi que Cameroon Tribune réservent en moyenne le triple du temps d’antenne et d’espace dans les colonnes des candidats de l’opposition et leurs partis, au Président sortant et à son parti, le RDPC.

Source: cameroon-info.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here