Cameroun – Funérailles de Christian Penda Ekoka : dernier hommage de Maurice Kamto à travers un poème écrit lors de leur séjour à la prison de Kondengui

0

Le président du Mouvement de la Renaissance camerounaise a dévoilé ces écrits le vendredi 27 août 2021, pour témoigner sa gratitude à son ancien allié, qui a entamé ce même jour son ultime voyage vers l’éternité.

Le leader du mouvement » Agir-ACT », Christian Penda Ekoka, est décédé le 8 août de l’année dernière de maladie à Canada, a commencé son voyage vers l’éternité le vendredi 27 août 2021. L’allié de Maurice Kamto le président de Mouvement de la Renaissance camerounaise (MRC) est emmené dans sa dernière maison à proximité Deido Jusqu’à douala. Les deux hommes ont parcouru un long chemin au nom de la politique ces dernières années et ont partagé des moments intenses de cette vie politique, comme leur détention à la prison centrale de Kondengui.

En prison, Maurice Kamto a écrit avec sa plume un poème qui a marqué l’instant du destin que le destin avait réservé à ses militants et sympathisants engagés dans la lutte pour la résistance nationale. Ces écrits ont commencé le 12 février 2019 et se sont terminés en mars 2020, il les a dévoilés pour rendre un dernier hommage à son compagnon de bataille.

Des écrits témoignant de l’effervescence d’une amitié politique qui aura marqué l’histoire de la politique camerounaise ces dernières années, même s’il faut noter que les deux hommes étaient relativement froids jusqu’au moment de la mort de Penda Ekoka.

Voici le contenu de la lettre :

Maurice KAMTO à Christian PENDA EKOKA : ce qui a été a été

______________

L’UNION DE NOS ROUTES

Nous devrions nous connaître du monde d’avant

D’où vient ce qui n’est pas encore enraciné ?

Le destin s’unit avant même qu’ils ne naissent

La mission précède toujours les premiers pas

Qui connaît l’intérieur de notre lutte

Connaît la transcendance de nos pensées

La taille de l’espoir

torche ardente de la côte de l’océan

En toutes choses nos rivières se croisent

Quels cours unifiés ont lieu ?

Le long de cette terre douloureuse

(Sauf dans la vallée de l’âme)

Où chuchoter dans les cœurs consentants

Le murmure des organes de Dieu)

Dans l’épicentre de nos vies l’escroc a eu lieu

L’offrande du mensonge révéla la chimère

Le trompe-l’oeil du Veau d’or cachait le rien

Jetant nos mains de feu dans les champs en jachère

Essaims de graines pour le temps à venir.

Qu’ils poussent dans les buissons d’humus et de mûres

Et rappelez-vous toujours qu’aucune graine

Je n’aurais pas choisi où il est tombé.

Maurice KAMTO

(À Christian Penda Ekoka, en hommage,

Prison principale de Kondengui, 02/12/2019.

Version définitive, 03/2020)

.

#Cameroun #Funérailles #Christian #Penda #Ekoka #dernier #hommage #Maurice #Kamto #travers #poème #écrit #lors #leur #séjour #prison #Kondengui

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: