Cameroun – Régularisation : le ministre de l’Administration territoriale Paul Atanga Nji donne un mois aux associations étrangères opérant dans le pays pour s’identifier

0

Paul Atanga Nji envisage de suspendre toute organisation qui ne respecterait pas ce délai.

Paul Atanga Nji envisage de suspendre toute organisation qui ne respecterait pas ce délai.

Le Ministre de l’Administration Territoriale veut tout savoir sur les associations étrangères actives au Cameroun. Paul Atanga Nji a fait lire un communiqué de presse sur le National Post de CRTV le 27 août 2021, leur demandant de soumettre leurs dossiers complets à ses services.

Utilisant le prétexte de « L’opération de mise à jour du fichier desdites associations » en cours dans le département ministériel dont il a la charge, invite les promoteurs et représentants des associations étrangères opérant au Cameroun « Veuillez vous adresser au service des affaires politiques par le service des associations 308 dans un délai d’un mois » un dossier constitué des pièces qu’il a fait consigner dans sa note.

Les associations étrangères stationnées au Cameroun doivent présenter une dizaine de documents :

– l’original de l’acte d’autorisation d’exercer au Cameroun

– deux exemplaires des statuts de l’association

– l’acte de désignation du représentant de l’association

-La photocopie légalisée de la carte nationale d’identité ou du passeport du représentant de moins de trois mois

-le plan du siège social ou représentation de l’association et les contacts téléphoniques réguliers

– le plan de la résidence du gérant principal de l’association

– la liste complète des salariés étrangers travaillant au sein de l’association, leur curriculum vitae et les copies légalisées de leurs passeports

– la liste complète des salariés camerounais avec leurs contrats de travail

– le programme annuel d’activités

Paul Atanga Nji menace d’interrompre les activités de ceux qui ne répondent pas à ces exigences à temps. « Passé ce délai et toute association étrangère qui n’aura pas remis les documents mentionnés, sera suspendue de toutes activités sur le territoire national », écrit le ministre chargé de l’administration territoriale.

On sait que le MINAT n’entretient pas de relations très cordiales avec certaines organisations internationales, notamment celles œuvrant pour la défense des droits humains (Amnesty International, Human Rights Watch, REDHAC, etc.). Voudrait-il exercer plus de contrôle sur eux par cette action ?

.

#Cameroun #Régularisation #ministre #lAdministration #territoriale #Paul #Atanga #Nji #donne #mois #aux #associations #étrangères #opérant #dans #pays #pour #sidentifier

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: