CONFIDENTIEL: Découvrez la mise en place d’une équipe de campagne de Franck Biya

0
190

C’est une réflexion de l’avocat et défenseur des droits humains Me Christian Ntimbane Bomo après l’apparition de Paul Biya lors des funérailles de sa sœur aînée. en train de lire

Les signes de la fin d’une longue époque étaient palpables, et elle n’échappa pas aux dispensaires «Après Pia, c’est Pia», qui trouvèrent l’occasion d’introduire un dauphin.

Ils ont inondé l’espace public de photos montrant le fils à côté de son père et très proche de lui. D’autres ont accompagné le cercle fermé des collaborateurs de Paul Biya. Ou cette photo virale, où le peuple camerounais est invité à commenter la candidature de Frank Biya.
La question de la rotation, ou mieux encore, de lui succéder à la tête de l’Etat est à débattre.

Mais cette fois avec virulence. Car 2021 est l’année attendue pour les élections présidentielles anticipées au Cameroun.

De nombreux éloges au régime estiment qu’il sera nécessaire, pour être encore souligné, que le père lui-même organise des élections présidentielles pour permettre à son fils d’accéder au pouvoir. Nous nous préparons activement à cet égard.

En plus de cela, le prochain gouvernement très imminent sera la colonne vertébrale de l’équipe de campagne de Frank Pia. L’immoralité fait rage dans les partis d’opposition, y compris le Croissant-Rouge marocain.

Il sera rejoint par quelques jeunes hommes politiques, qui jouissent d’une certaine popularité dans l’opinion publique. Pendant ce temps, l’opposition s’est dispersée. Dans des discussions incohérentes. Je ne peux pas être indigné. Incapable d’exiger fermement, avec Maurice Camteau, l’adoption d’une loi électorale garantissant l’égalité des chances pour les futurs candidats aux élections présidentielles anticipées.

 

Franck_Biya_Campagne

La solution trouvée :  » Ne parlez pas de ça ».

Une fuite à l’avant face à l’évidence. Comme si, le fait de ne pas en parler empêcherait le déroulement du plan de succession de père en fils bien élaboré.

Franck Biya sera candidat pour succéder à son père et se prépare activement. C’est devenu un truisme. Retenez-le. Il est déjà en contact avec les grands dossiers de l’état. D’où sa présence permanente aux côtés de Mvondo Ayolo, le Directeur du cabinet civil et de Ferdinand Ngoh Ngoh, le secrétaire général à la présidence de la republique.

Depuis le déclenchement de la pandémie de la Covid, Franck Biya est au Cameroun et travaille. Des voix s’élèvent pour dire que les camerounais ne l’accepteront pas.

Quels camerounais ?

Ceux qui sont incapables de s’indigner. De revendiquer l’adoption d’un code électoral consensuel et la modifications des lois électorales ? Ceux qui ont abandonné le seul leader politique qui a le courage de s’opposer aux petits arrangements antidémocratiques ?

Surtout quand on sait que ce régime est prêt à mettre 50 milliards, voire plus, pour diviser davantage les camerounais et rallier d’autres figures à la cause Franck Biya.

Maintenant, la petite esperance viendrait de l’ extérieur. L’élection américaine est suivie de trop près , dans l’espoir d’y voir Joe Biden aux affaires. Il faut se détromper tout de suite, les lobbies black de Barack Obama, au cœur de la campagne de Biden sont très proches des présidents africains francophones qui les ont souvent bien engraissés, sous couvert de marchés de communication. C’est leur business.

Avez-vous oublié les accointances bien connues de l’ex ambassadeur américain démocrate l’affairiste Koza et de sa femme, avec le régime de Yaoundé ? Pas plus que Trump qui ne s’occupe pas des affaires africaines, les démocrates avec Biden, si son élection est confirmée, n’empêcheront une succession dynastique au Cameroun.

REF: www.camerounweb.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

[comment-form]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]