Mort politique du SDF: Jean Michel Nintcheu, le sauveur de John Fru Ndi

0
190

En tant que membre du Front social-démocrate (SDF), il lui appartient de trouver de nouvelles stratégies pour relancer le parti Fru Ndi, qui est désormais en berne.

C’est un fait qu’au Cameroun, le SDF perd de son élan à travers le triangle national. La crise anglophone dans le nord-ouest et le sud-ouest a encore séparé le parti de sa base militante. Lors de l’élection présidentielle au Cameroun en octobre 2018, Joshua Osih, le candidat du SDF est arrivé quatrième derrière Maurice Kamto et Cabral Libii.

Le parti a subi une nouvelle défaite douloureuse lors des élections locales et législatives de février 2020 au Cameroun. Depuis le retour de son président national au Cameroun après une visite américaine, le parti a changé de cap. Lors d’une réunion en décembre à Yaoundé, la capitale politique du Cameroun, le Front social-démocrate a confié à son député tourbillonnant du pays côtier, partisan de l’opposition frontale au régime, la difficile tâche d’élaborer la nouvelle stratégie opérationnelle du parti, selon les mots de Jeune Afrique utiliser.

62 ans
Au Cameroun, le nom de Jean Michel Nintcheu est inextricablement lié au vent de contestation qui souffle constamment à Douala, la capitale économique du Cameroun. A 62 ans, Nintcheu peut même se vanter d’être l’un des derniers acteurs de la lutte pour les libertés individuelles au Cameroun, parmi ceux qui ont bâti la réputation de protestants de la ville.

Originaire de l’ouest du Cameroun, Banka est l’héritière de cette génération, née avec le retour du multipartisme dans les années 1990, et montrant des signes d’essoufflement en 2021. Il doit donc développer sa nouvelle stratégie pour reconquérir le cœur des Camerounais. Habituellement, il appelait le sans-abri longtemps pour faire son examen de conscience. Depuis 2018, il profite de chaque réunion du Comité exécutif national (CEN) pour faire valoir ses arguments, notamment sur la nouvelle stratégie du SDF.

Février 2021
Depuis le 12 décembre 2020, il dirige la commission d’action Sdf pour « réfléchir aux mesures qui peuvent être mises en œuvre localement ». Il doit rendre son exemplaire en février 2021 lors de la prochaine réunion de ce comité. Jean Michel Nintcheu est convaincu qu’il est encore possible d’arrêter le déclin des sans-abri.

«Notre parti a bâti sa réputation sur une opposition frontale au régime. Nous devons revenir à cette stratégie. La lutte pour le changement est loin d’avoir atteint son objectif. La plupart des régimes africains ont changé, seul le Cameroun est toujours inactif. Je me battrai jusqu’à mon dernier souffle pour changer ce système », dit-il dans Jeune Afrique.

REF:https://www.camerounweb.com/

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]