Secrets d’Etoudi : Découvre la triste fin de l’homme qui avait giflé Paul Biya!

1

Rencontrez Ayisso Mvodo Victor, l’homme qui a infligé Paul Biya en 1975
Il était connu comme ministre dans le gouvernement de Paul Biya en 1975 puis son adversaire politique après la démission du président Ahmadou Ahidjo. Mais ce que l’on sait moins de lui, c’est son fait d’armes, qui a sans doute le plus façonné le président Biya.

Il s’agit d’Ayisso Mvodo Victor, l’homme qui a brutalement giflé Paul Biya en 1975 dans le bureau du président Ahidjo. A cette époque, Ayisso Mvodo Victor était ministre de l’Administration territoriale et Paul Biya était Premier ministre.

L’animosité entre les deux hommes était évidente, selon plusieurs proches, qui disent avoir été témoins des nombreux casse-tête entre le premier ministre et son ministre de l’administration territoriale.

Cette aversion était si grande qu’en 1982 Ayisso Mvodo n’hésita pas à former une délégation pour persuader le président Ahidjo de renoncer à sa démission et de céder le pouvoir à Paul Biya.

L’ancien ministre, farouche opposant au régime de Biya, est mort empoisonné quelques mois avant les élections présidentielles de 1997 où il s’était déclaré candidat.

Son parcours…

Victor Ayissi Mvondo est né le 15 août 1933 à Nkolafamba de Mvondo Engelbert et Mvondo Marie.

En 1948 il obtient le CEPE de Mbalmayo, en 1952 le BEPC et en 1955 le baccalauréat au séminaire d’Akono et en 1956 grâce à une bourse d’études supérieures il se rend en France où il est admis au Lycée Louis le Grand pour se préparer au concours d’entrée) ENFOM, département de la magistrature . En 1960, il obtient une licence en droit à l’Université de Paris et un diplôme du Centre national d’études juridiques.

Il débute sa vie professionnelle en 1955 – 1956 comme greffier contractuel au tribunal de première instance de Yaoundé. De retour au Cameroun après ses études, il est intégré à la magistrature en 1961. De juillet 1961 à décembre 1961, il est adjoint général à la cour d’appel de Yaoundé. De décembre 1961 à décembre 1963, il est procureur au tribunal de Douala. Puis, le 14 octobre 1963, il est détaché auprès du Tribunal international du travail à Genève, où il sert de 1963 à 1967 comme fonctionnaire international de première catégorie.

En juillet 1967, il rentre au Cameroun à l’initiative du gouvernement camerounais et, après agrément par le BIT, est secrétaire général au ministère du travail et des lois sociales d’août 1967 à août 1968. Le 14 juin 1969, il devient Secrétaire Général Adjoint au Présidium de la République Fédérale du Cameroun avec rang de Ministre Adjoint. Le 14 juillet 1969, il est nommé ministre de la Mission au Présidium fédéral, puis ministre de l’Administration territoriale. Et du 30 juin 1975 au 18 juin 1983, il a été ministre délégué à l’Administration territoriale. Le 14 septembre 1985, il est nommé PCA du SNI. Il a pris sa retraite le 1er septembre 1988.

Politiquement, Victor Ayissi Mvondo a été membre du Comité central et du Politburo de l’UNC (mars 1969 à mars 1985) et secrétaire politique du Comité central du même parti (mi-1969 à mai 190).

Il décède le 21 juin 1997 à l’hôpital de la Pitié Salpetrière à Paris des complications d’une embolie pulmonaire.

Rf:camerounweb

 

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire