Partagez avec vos amis

Selon les révélations du journal Essingan, les Etats-Unis d’Amérique murissent actuellement des sanctions contre le ministre camerounais des sports Mouelle Kombi et son collègue du tourisme et des loisirs Bello Bouba. Les deux ministres de Paul Biya ainsi que leurs familles seraient bientôt interdits d’accès au territoire américain.

Tout est parti des câbles diplomatiques interceptés par le journal Essingan qui décriraient les méthodes peu orthodoxes des ministres Mouelle Kombi et Bello Bouba tendant à saboter les intérêts économiques des USA au Cameroun. Les deux ministres, maitres d’ouvrages des infrastructures qui abriterons la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2021) à Garoua sont accusés d’user de tous les moyens en leur possession pour empêcher la livraison des chantiers par la société américaine Prime Potomac.
Notre source, indique que les ministres Mouelle Kombi et Bello Bouba font partie des « ministres corrompus du gouvernement camerounais » et son tous portés « vers un enrichissement personnel illicite ».

Ces différentes manouvres des ministres de Paul Biya auraient poussé les Etats Unis à prendre des sanctions contre le Cameroun. En effet le président Américain Donald Trump a décidé d’exclure le Cameroun de l’Agoa à partir de janvier 2020. Les raisons officielles de cette décision sont les exactions commises par l’armée camerounaise dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest du Cameroun, deux zones qui réclament leur indépendance.

Les Etats-Unis se plancheraient sur des sanctions beaucoup plus ciblées selon les notes diplomatiques. Il s’agirait entre autres de restreindre les déplacements des deux ministres ainsi que leurs familles. « Les preuves collectées sont suffisamment graves. On pourrait déclencher la procédure d’interdiction de délivrance de visa pour les Etats-Unis aux deux personnalités ainsi qu’aux membres de leurs familles » révèle le câble diplomatique cité par le journal Essingan.

Source: Camerounweb.com

Téléchargez notre application Android
Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here