Cameroun – Catastrophe d’Eseka : 5 ans plus tard aucune promesse tenue selon le maire Sylvain TJOCK.

0

Cependant, le gouvernement camerounais avait fait des annonces majeures à la suite de la tragédie.

21 octobre 2016 – 21 octobre 2021. Cela fait cinq ans qu’un grave accident de train sans précédent a fait 79 morts, 7 disparus et environ 600 blessés (bilan officiel).

Alors que la nation tout entière pleurait la perte tragique de compatriotes, le gouvernement camerounais avait fait de nombreuses annonces, comme l’érection d’une pierre commémorative à la mémoire des disparus « sur les très hautes instructions du président de la République », note le communiqué. L’année 2017 a été signée par le professeur Narcisse Mouette Kombi, alors ministre de l’Art et de la Culture.

A ce jour, jeudi 21 octobre 2021, date de commémoration des victimes de la catastrophe d’Eseka, aucune promesse tenue, cinq ans plus tard. « Qu’a-t-on fait depuis pour le traumatisme des habitants d’Eseka ? La stèle (mémorial aux morts et aux victimes de catastrophes) ? Renforcement et réhabilitation des centres de santé et de l’hôpital de district ? Voies d’accès ? La différence entre les volontaires qui s’étaient mobilisés ? TROUVER AMER : AUCUNE PROMESSE TENUE JUSQU’À DATE ! » a déclaré le maire de la commune d’Eseka, Sylvain TJOCK dans son annonce de circonstance.

Le premier magistrat municipal du chef-lieu du département du Nyong-et-kelle en a profité pour en appeler à nouveau au gouvernement dont le média, la CRTV, ce jeudi à 13h00 dans la poste nationale un black-out sur le sujet.

.

#Cameroun #Catastrophe #dEseka #ans #tard #aucune #promesse #tenue #selon #maire #Sylvain #TJOCK

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: