Cameroun – Crise anglophone : Quatre séparatistes condamnés à mort après le massacre de sept étudiants à Kumba le 24 octobre 2020

0

Il s’agit de la décision du tribunal militaire de Buea (Sud-Ouest) du 7 septembre 2021.

La peine de mort pour 4 assassins d’élèves de l’école Mother Francisca International Bilingue Academy de Kumba. Ainsi décidé par le tribunal militaire de Buea à l’issue du procès le 7 septembre, a-t-on appris de sources judiciaires proches du tribunal militaire de Buea. Ils sont accusés par la justice militaire de « terrorisme, hostilité à la patrie, sécession, insurrection, meurtre et détention illégale d’armes à feu ».

On se souvient que le 24 octobre 2020, un groupe de neuf assaillants terroristes (probablement des séparatistes anglophones) déguisés en civils, armés de machettes et d’armes de guerre à bord de trois motos, a fait irruption dans une salle de classe du Mother Francisca College. de Kumba. Ils ont ouvert le feu, tuant sept étudiants âgés de 12 à 14 ans et en blessant 13 autres, selon des sources officielles.

Un massacre qui avait suscité l’indignation internationale. Le gouvernement camerounais a alors commencé une chasse aux tueurs. Il a annoncé la neutralisation de certains d’entre eux et l’arrestation des quatre autres dont le sort vient d’être scellé par la justice militaire.

.

#Cameroun #Crise #anglophone #Quatre #séparatistes #condamnés #mort #après #massacre #sept #étudiants #Kumba #octobre

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.