Cameroun – Hotellerie-Gastronomie : L’Institut Français du Cameroun veut aider l’Institut Supérieur de Gestion et d’Hôtellerie de Douala à trouver de nouveaux partenaires en France

0

Le directeur Samuel Pasquier, en compagnie du maître restaurateur français Thomas Fournier, a visité le siège de cet établissement universitaire dans la matinée du 15 octobre 2021 à Douala.

L’Institut Supérieur de Gestion et de l’Hôtellerie (ISGH) de Douala a reçu la visite de deux invités de marque le vendredi 15 octobre 2021. Le directeur du département de l’Institut français du Cameroun de Douala Samuel Pasquier et le célèbre maître restaurateur Thomas Fournier ont pu voir les infrastructures du campus principal, qui abrite également le siège de cette structure universitaire qui a déjà formé 1000 jeunes camerounais.

Samuel Pasquier a découvert le lieu « avec beaucoup de plaisir, avec beaucoup d’enthousiasme ». Il s’est dit impressionné par la qualité de l’infrastructure « Très bien meublé, très agréable, climatisé » ainsi que des infrastructures spécifiques aux activités professionnelles, comme les cuisines. Il a dit qu’il a vu « Un magnifique établissement ».

Le directeur du département de l’Institut français du Cameroun à Douala envisage d’associer la structure qu’il anime et la coopération universitaire française au développement de l’ISGH. Il souhaite aider le centre de formation camerounais à renforcer ses relations avec ses partenaires actuels et à en trouver d’autres. « L’Institut français du Cameroun, à mes côtés, les équipes de coopération universitaire travaillant sur ces relations bilatérales entre la France et le Cameroun dans le domaine académique et scolaire, vont essayer de renforcer et développer le partenariat qui unit cet établissement à une antenne en France. , l’Ecole Hôtelière de Saint Quentin et des Yvelines, contribuent à renforcer et pérenniser les partenariats déjà conclus et à nouer de nouvelles collaborations avec d’autres structures en France, afin que davantage d’étudiants puissent terminer leurs études en France. Il est important de voyager, dans les métiers de la gastronomie, de se confronter à d’autres manières de faire, de revenir enrichi de toutes ces rencontres et de toutes ces manières de faire », note Samuel Pasquier. Thomas Fournier, le majordome qui l’accompagnait, a montré son savoir-faire en donnant une démonstration de cuisine sur le campus numéro 1. Cet hôtel restaurant de Poitiers, en France, s’est dit prêt à aider les étudiants de l’ISGH dans le domaine de la gastronomie.

Sidonie Seudieu, fondatrice et patronne de l’ISGH, estime que ses hôtes ont fait un geste honorable le 15 octobre en venant voir et soutenir son institut. « Nous sommes très heureux d’accueillir l’Institut français du Cameroun à travers le directeur de l’antenne de Douala. C’est un honneur pour l’ISGH d’accueillir pendant quelques jours Thomas Fournier, l’un des plus grands chefs français en visite au Cameroun. Il détaillera ce que nous offrons aux jeunes camerounais. C’est un honneur et nous sommes flattés de voir l’ouverture que l’Institut Français du Cameroun peut aussi apporter à nos étudiants »elle a répondu.

Il y a deux mois, un établissement d’enseignement supérieur français, l’Ecole Hôtelière Saint Quentin En Yvelines.Academie de Versailles, classée parmi les meilleurs dans son domaine, a recruté 7 jeunes camerounais pour une formation qui durera deux ans dans son domaine. . Les plus chanceux ont commencé les cours le 3 septembre 2021.

.

#Cameroun #HotellerieGastronomie #LInstitut #Français #Cameroun #veut #aider #lInstitut #Supérieur #Gestion #dHôtellerie #Douala #trouver #nouveaux #partenaires #France

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: