Cameroun : l’argent des policiers et les primes des gendarmes dans les aéroports détournés

0

Les primes des policiers et gendarmes travaillant dans les aéroports camerounais sont gelées par la Régie de l’aviation (CCAA) depuis plus de trois ans.

En effet, une prime trimestrielle de 90 000 francs CFA par trimestre ou 30 000 par mois avait souvent été versée aux policiers et gendarmes travaillant sur ces plateformes, mais depuis plus de trois ans, les arriérés n’ont fait qu’augmenter et les primes deviennent de plus en plus inexistantes .

A ce jour, le colonel de l’ASU (Security Agents) aurait écrit ces derniers jours que les corps en uniforme, notamment les policiers, ne travaillent pas à l’aéroport et que la CCAA veut réduire les primes de 90 000 par trimestre à 40 000 frs, quelque chose qui pourrait semer le chaos dans les aéroports.
Les ASU existent depuis trois ans, avant la mise en place de cette structure, les travaux de sûreté et de sécurité à l’aéroport étaient toujours effectués par la police sans aucun problème.

Où sont passées les primes des policiers depuis plus de trois ans ? Pourquoi l’ACSC ne donne-t-elle pas les bonis? Quelle idée folle de penser à retirer les policiers et gendarmes des aéroports. Tout ça pour se partager l’argent des bonus détournés.
A ce jour, le PDG de la CCAA, Koki ASSOUMOU, n’a fait aucune déclaration.

BORIS BERTOLT

#Cameroun #largent #des #policiers #les #primes #des #gendarmes #dans #les #aéroports #détournés

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire