Cameroun : les chercheurs de l’Institut national de la statistique n’ont pas reçu leurs indemnités journalières ni leurs salaires

0

Les chercheurs de l’Institut national de la statistique ont nommé l’ECAM 5 pour l’enquête, ce qui signifie que la cinquième enquête auprès des ménages camerounais cofinancée par la Banque mondiale et une petite partie par le gouvernement camerounais par l’intermédiaire de l’Institut national de la statistique n’a pas été payée.

Cela fait plus d’un mois que la troisième phase de l’enquête a été achevée. Il s’est déroulé en trois phases de 02 mois et 15 jours pour chaque phase. Les chercheurs recevraient des honoraires de terrain chaque jour, s’élevant à 5 000 CFA par jour.

Déjà dans la deuxième phase, ils avaient 27 jours de perdiem qui étaient payés au début de la troisième phase.
Et pour la troisième phase, l’INS est allée perdiems par 33 jours, soit 165 000 CFA. Les indemnités journalières n’étaient pas versées.
Et il en va de même pour les salaires. Cela fait 06 mois que la deuxième phase est terminée et ils n’ont pas encore reçu leur salaire. Aussi pour la troisième phase.

L’étude a été menée en 03 phases de septembre à décembre 2021 pour la première phase, de mars à juin 2022 pour la deuxième phase, et de juillet à septembre 2022 pour la troisième phase. Les détectives n’ont pas perçu les indemnités journalières de la troisième phase et les salaires des deuxième et troisième phases.

Joseph TEDOU, directeur général de l’Institut national de la statistique dit qu’il n’y a pas d’argent. Où est passé l’argent de la Banque mondiale ?

BORIS BERTOLT

#Cameroun #les #chercheurs #lInstitut #national #statistique #nont #pas #reçu #leurs #indemnités #journalières #leurs #salaires

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire