Cameroun – Urbanisation : le projet « Bwang-Bakoko City » de 10 024 logements lancé à Douala

0

D’une durée de sept ans, ce projet, qui bénéficie du financement d’un fonds d’investissement irlandais d’un montant de 500 milliards de FCFA, sera construit sur 531 hectares dans le 3ème arrondissement de Douala.

Il s’agit d’un nouveau projet d’aménagement urbain qui sera mis en œuvre prochainement à Douala. Il a été officiellement lancé le 29 juin 2021 par le directeur de l’habitat du ministère du Logement et du Développement urbain (Mindhu), Asongwed Emmanuel Anyang. Le projet « Bwang-Bakoko City » dans le quartier Douala 3e, sera construit sur une superficie de 531 hectares qui pourrait passer à 631 hectares, selon le directeur général du Parc national des équipements de génie civil (Matgénie), Désiré Abogo Ntang.

L’objectif est de construire d’ici 2028 dans cette partie de l’entrée Est (qui abrite déjà des logements sociaux à Mbanga-Bakoko) de la capitale économique, 10 024 logements de qualité moyenne et moyenne avec divers axes routiers et réseaux, systèmes d’adduction d’eau, eau potable , un réseau électrique, téléphonique et d’éclairage public, une station d’épuration, une déchetterie, des écoles et des espaces verts.

Le futur parc immobilier doit accueillir 10 000 ménages, 40 000 à 65 000 habitants dans des parcelles viabilisées et des logements de qualité. Il comprend également des centres de santé, un centre administratif, 2 km de banques aménagées, un port de plaisance, un centre commercial, une caserne de pompiers, des bâtiments destinés aux services de sécurité et de maintien de l’ordre, un commerce avec salle de réunion, un musée d’art et de culture camerounais, et un vivier d’excellence pour les grandes écoles.

Une ville nouvelle et moderne, intégrée dans une zone d’expansion urbaine comme le proposent le schéma directeur d’urbanisme de Douala et les schémas d’aménagement de Douala à l’horizon 2025. Le projet est porté par des aménageurs privés dont le représentant est Jean-Marie Baone, en collaboration avec le Matgenie, la communauté Bwang-Bakoko, la société italienne Picone Costruzioni Cameroun avec laquelle le Minhdu a signé un accord pour la construction de 10 024 logements, et le fonds d’investissement irlandais Indico Investment EA Limited qui investira 500 milliards de FCFA.

La première phase du projet sera réalisée par la Matgénie dans un an. Il consistera à élever le niveau général du site à une hauteur moyenne d’un mètre et demi, au moyen d’un remblai hydraulique. L’entreprise devra extraire 10 millions de m3 de sable de la rivière Dibamba, limite naturelle du terrain à bâtir de la communauté de Bwang-Bakoko. Ce nettoyage général du site permettra de préparer les travaux de construction proprement dits. 100 hectares de parcelles entretenues seront réservés aux populations vulnérables et 250 hectares de parcelles bâties et non bâties pour l’habitat moyen et élevé.

Un peu plus de 100 hectares de terres seront alloués à la Matgenie par la communauté de Bwang-Bakoko pour le paiement de ses installations d’aménagement et d’assainissement. Ce nouveau projet immobilier à Douala s’inscrit dans la politique d’amélioration de l’habitat initiée par l’Etat et des partenaires privés. Il réduira la pénurie de 2 millions de logements au Cameroun et dans une ville où le logement est à 80% informel.

.

#Cameroun #Urbanisation #projet #BwangBakoko #City #logements #lancé #Douala

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: