Un jeune tente de se suicider au tribunal de Mora après 7 jours de détention

0

Une arrestation abusive pour un post sur les réseaux ?

Le drame a été évité de justesse ce vendredi au tribunal de Mora. Excédé après une semaine de détention, Oumate Antar Djédjé, 31 ans, a tenté de se donner la mort en sautant du premier étage du palais de justice. Selon nos informations, le jeune Oumate avait simplement critiqué la gestion du maire de Mora, Chetima Hamidou, dans un groupe WhatsApp la semaine dernière. Des commentaires qui lui ont valu d’être jeté en cellule sur ordre de la substitut du procureur, Engeline Moussing. Jugé pour diffamation, Oumate Antar aurait craqué face à cette injustice, d’où son geste désespéré. Il se trouve actuellement en réanimation à l’hôpital de Mora.

Des pratiques judiciaires controversées

Cette affaire relance le débat autour des atteintes à la liberté d’expression et des dérives du système judiciaire camerounais. Elle pose également la question des liens troubles entre certains magistrats et figures politiques locales. Une enquête approfondie s’impose pour faire toute la lumière sur les conditions de détention de ce jeune, et les motivations réelles de son incarcération.

Joël Mbida, 237online.com

Mots clés: tentative, suicide, jeune, tribunal, Mora, détention, arrestation abusive, réseaux sociaux, critique, gestion du maire, diffamation, pratiques judiciaires, liberté d’expression, dérives, système judiciaire, magistrats, figures politiques locales, enquête, conditions de détention, motivations, incarcération.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire