Home Société Troubles dans une école de Douala : Un écolier de 7 ans profère des propos alarmants à son camarade
Société

Troubles dans une école de Douala : Un écolier de 7 ans profère des propos alarmants à son camarade

Un événement troublant a secoué la communauté éducative de Douala lorsque Samuel, un écolier de 7 ans, a proféré des menaces de mort à l’encontre de son camarade de classe, Paulin. Ces propos alarmants ont été rapportés par Paulin lui-même à sa mère, dès son retour à la maison après l’école. La situation a suscité une grande inquiétude parmi les parents et a mis en évidence la nécessité d’examiner attentivement les circonstances entourant cet incident.

Selon les témoignages, Samuel aurait déclaré à Paulin, sur la cour de récréation de leur école primaire privée située à Logbaba (Douala III) : « Je vais te donner le poison et tu vas mourir. » Ces paroles ont été prononcées à plusieurs reprises, en présence d’autres enfants qui ont réagi avec surprise et inquiétude face à cette déclaration troublante.

Une mère préoccupée et un directeur silencieux :

Alertée par son fils, la mère de Paulin a immédiatement contacté le directeur de l’école, John T., via WhatsApp. N’ayant reçu aucune réponse, elle a laissé un message vocal pour attirer son attention. Cependant, le directeur est resté silencieux, ce qui a conduit la mère de Paulin à partager son inquiétude dans le groupe WhatsApp de l’école en début de soirée. Elle y a également déposé un message vocal, expliquant en détail la situation.

Une réunion en cours :

Parmi les membres du groupe WhatsApp se trouve une fonctionnaire de police, qui a été alertée par cette affaire. Bien qu’elle n’ait pas immédiatement réagi, le fondateur de l’établissement scolaire a confronté la mère de Paulin. Selon lui, la dame aurait dû éviter d’aborder ce sujet dans le groupe. En réponse, la mère a souligné qu’elle avait déjà contacté le directeur de l’école, et que les deux coches bleues indiquant la lecture de ses messages prouvaient qu’il était au courant, mais qu’il était resté silencieux. Cette situation a provoqué des tensions au sein du groupe.

Le lendemain, plusieurs parents d’élèves fréquentant la même classe que Samuel se sont rendus à l’établissement. Selon les dernières informations, une réunion avec le responsable de l’école était en cours au moment de la publication de cet article.

Interrogations sur l’affaire :

Cet incident soulève de nombreuses questions. Comment un enfant de 7 ans a-t-il pu proférer de telles menaces ? Est-ce qu’il souffre de problèmes psychologiques ? A-t-il été victime de violences ou d’abus ? Quelles seront les conséquences pour lui ? Et pour Paulin ? Comment l’école compte-t-elle gérer cette situation délicate ?

Il est essentiel de prendre cette affaire au sérieux et de mener une enquête approfondie pour comprendre les causes profondes de l’incident. La santé mentale des enfants doit être une priorité, et des mesures appropriées doivent être prises pour assurer leur bien-être et leur sécurité au sein de l’école. Les parents et les éducateurs doivent travailler ensemble pour trouver des solutions et prévenir de tels incidents à l’avenir.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Suspension des activités de la SOCATUR après un accident mortel à Douala

Un accident mortel à Douala entraîne la suspension des activités de la...

Révélation choc au Real Madrid : Bellingham se confie à Vinícius lors d’une fête

Lors d'une fête, Bellingham a révélé à Vinícius que ses parents lui...

Escroquerie à Douala: Un Français arrêté pour avoir volé 800 millions à un Camerounais

Un Français arrêté pour avoir escroqué 800 millions à un Camerounais. Devant...

[quads id=1]