Dion Ngute négocie seul avec Libii et Osih pour résoudre le blocage de l’Assemblée nationale.

0

Une obstruction parlementaire inédite

La séance de présentation du budget 2023 du Cameroun a été perturbée par les députés de l’opposition, créant ainsi une situation tendue. Les députés ont interpellé bruyamment le Premier ministre Dion Ngute, obligeant la suspension de la séance. Cette obstruction parlementaire est sans précédent et témoigne des tensions politiques qui règnent au sein du pays.

Des négociations en coulisses sans certains

Pour résoudre cette impasse, le Premier ministre a entamé des discussions en privé avec certains leaders de l’opposition, en excluant d’autres. Il a réussi à convaincre Cabral Libii du PCRN et Joshia Osih du SDF de lever leur obstruction. Cependant, cette approche soulève des questions sur les méthodes utilisées par le Premier ministre et sur la division qu’elle crée au sein de l’opposition déjà divisée.

Des succès personnels qui interrogent

La capacité du Premier ministre à influencer rapidement les positions radicales de certains leaders de l’opposition suscite des interrogations. Comment parvient-il à obtenir des résultats aussi rapidement ? Quels arguments ou moyens de pression utilise-t-il ? Ces doutes alimentent un climat de méfiance entre la majorité et l’opposition au Parlement camerounais.

En résumé, la séance de présentation du budget 2023 du Cameroun a été marquée par une obstruction parlementaire inédite de la part de l’opposition. Le Premier ministre Dion Ngute a réussi à débloquer la situation en négociant en privé avec certains leaders de l’opposition, ce qui a suscité des interrogations sur ses méthodes et a accentué les divisions au sein de l’opposition. Ces événements soulignent les tensions politiques qui persistent au Cameroun.

Joël Mbida, 237online.com

Mots clés : Blocage, l’Assemblée nationale, Dion Ngute, négocie, solo, Libii, Osih.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire