Cameroun : L’élite du Sud appelée à s’unir autour de Paul Biya

0

La métaphore de la barque pour appeler à l’union

Dans une tribune aux accents bibliques, Joseph Mboutou Zé, fonctionnaire, exhorte les responsables politiques originaires des régions méridionales du Cameroun à taire leurs querelles et à renouer le dialogue. Il compare le Cameroun à une barque, avec le président Paul Biya dans le rôle du « Seigneur » guidant le navire. Face à l’adversité, certains passagers s’agitent et font du bruit, oubliant que le capitaine veille et saura les sauver. Cette analogie reflète la situation des élites du grand Sud, promptes aux querelles intestines alors que le chef de l’État continue de tenir la barre malgré les remous.

L’appel à la confiance et à la foi en Biya

Selon Joseph Mboutou Zé, ces dissensions qui fragilisent le navire trahissent un manque de foi en Paul Biya, seul détenteur du pouvoir suprême et donc à même d’apaiser les flots tumultueux. En doutant de sa capacité à mener le peuple à bon port et en s’agitant en tous sens, les leaders du Sud pèchent par orgueil. L’auteur les exhorte donc à s’unir derrière le capitaine et son équipage, en l’occurrence les différents cadres et responsables choisis par Biya pour l’épauler. Même s’ils sont imparfaits, ils bénéficient de la confiance du chef et doivent être respectés comme tels.

L’urgence d’agir pour les populations du Sud

Au-delà de ces considérations d’ordre spirituel, Mboutou Zé souligne aussi l’urgence pour les élites méridionales de surmonter leurs différends au regard de la situation socio-économique désastreuse des régions du Sud. Entre pauvreté galopante et tensions communautaires grandissantes, les populations ne doivent pas pâtir davantage de la dispersion de leurs élites politiques. D’où ce vibrant appel à l’union sacrée pour le salut du peuple, véritable dépositaire de la légitimité.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire