F1 : longtemps critiqué, Voici comment le halo a sauvé la vie de Romain Grosjean

0

Victime d’un grave accident, le miracle français Roman Grosjean doit sa vie à une protection récemment imposée: l’aura autour du cockpit.
Lorsqu’il a fallu le rendre obligatoire à l’instigation du président de la FIFA, Jean Todt, tous les pilotes de Formule 1 ont crié: « Qu’est-ce que nous mettons directement devant nous dans notre champ de vision qui bloque notre vision? » Ils disent essentiellement. Même le roi de la piste, Lewis Hamilton, a menacé de ne pas courir avec lui, en raison de son apparence laide.

À l’époque, cela ne faisait que trois ans que l’appareil était obligatoire pour la saison 2018, et Roman Grogan n’était pas le dernier à piloter le bombardier. Elle s’appelait Hala, mais elle a sauvé la vie du pilote français dimanche lors du Grand Prix de Bahreïn. Sans lui, Roman Grogan serait mort dans les flammes: «Je n’étais pas pour l’aura il y a quelques années, mais maintenant je pense que c’est la chose la plus intelligente en Formule 1, car sans cela je ne serais pas aujourd’hui la réaction miracle à son lit d’hôpital:« Hui là Pour vous parler. »Ajouta Gunter Steiner, chef de Haas,« J’étais contre lui au début, mais il a déjà sauvé de nombreuses vies. C’est bien que nous ayons poussé à le rendre obligatoire.  »
Capable de supporter 12 tonnes en cas de collision
Le halo a sauvé la vie du Français en protégeant sa tête de s’écraser sur une voiture de course qui avait décollé de 200 km. Sinon, il serait tombé dans le coma et ne serait pas sorti de sa voiture en feu. Il allait mourir brûlé vif. Pire encore: sans l’aura protectrice, sa tête aurait subi le même sort que la Formule 1, coupée en deux.

F1 : longtemps critiqué, le halo a sauvé la vie de Romain Grosjean

Alors, quelle est cette fameuse aura? Un ruban d’enroulement protège la tête des pilotes en cas de collision. Il s’agit d’un système de protection du cockpit avant pour empêcher le conducteur de se cogner la tête à cause des débris séparés d’une autre voiture. L’appareil est un châssis de 7 kg fixé dans le Y en trois points derrière le volant. En cas de collision, il doit supporter un poids de 12 tonnes et une force de plus de 50 grammes (50 fois le poids corporel). L’effet de l’accident de Grosjean a été mesuré à 53 G.

C’est l’accident de Jules Bianchi en 2016 qui a poussé le F1 World à installer cette protection supplémentaire. Au Japon, le Français avait quitté la route et avait été gravement touché à la tête. Il n’a pas survécu à ses blessures et est décédé un an plus tard. En 2004, le pilote de F4 Henry Surtees a été tué sur place en raison d’une roue perdue. Chez Indycar en 2015, Justin Wilson a subi le même sort: rien d’autre qu’un casque protégé des pilotes.

Une fenêtre blindée a également été suggérée
Face à ces tragédies, Jean Todt a lancé une vaste étude basée sur quinze accidents graves pour accroître la protection des pilotes dans leurs cockpits. Deux projets ont été testés: le halo et le verre blindé qui a finalement été certifié par Indycar aux États-Unis.

Le halo, contraint de lancer la saison 2018 malgré des hésitations, est devenu une habitude pour les pilotes qui ont fini par oublier son installation peu pratique et son principal inconvénient, le faible champ de vision. Imaginez conduire une voiture de course lancée sur 300 km avec une barre au centre du pare-brise. Les pilotes l’ont vite oublié car au final c’est gênant dans les détroits et il y en a très peu sur les circuits de Formule 1.

Une sécurité supplémentaire essentielle, Aura ne bloque pas tous les drames. Il n’a pas pu sauver la vie d’Antoine Hubert, décédé en Formule 2 à Spa-Francorchamps en 2019. Mais il a sauvé la vie de Roman Grosjean: « Il était terrifiant. Je suis heureux de voir l’aura en action. Il aurait pu se couper la tête. Paroles de Lewis Hamilton.

ref: leparisien.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: