Jeux Olympiques de Tokyo 2020 : Essombe Tiako, porte-drapeau de l’équipe camerounaise

0

Comité National Olympique. Sa nomination a eu lieu le 29 juin 2021, lors de la session ordinaire du conseil d’administration de cette institution, où à la fois la préparation des prochains Jeux Olympiques et la poursuite des activités ont été évoquées.if(typeof __ez_fad_position != ‘undefined’){__ez_fad_position(‘div-gpt-ad-237online_com-medrectangle-3-0’)};

Nous avons maintenant atteint 23 jours après le coup d’envoi des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, le Cameroun participant à plus de 12 athlètes dans sept disciplines sportives ; y compris l’athlétisme, l’haltérophilie, la boxe, le judo, la lutte, la natation et le tennis de table. La participation de l’équipe camerounaise à cette compétition mondiale qui se déroulera du 23 juillet au 8 septembre était l’un des sujets abordés hier 29 juin lors de la première réunion annuelle du Bureau Exécutif du Comité National Olympique et Sportif du Cameroun (CNOSC ). , 2021 au siège. « Le conseil d’administration du Cnosc (…) nomme respectivement Mme Essombe Tiako Joseph Emilienne (combat) comme porte-drapeau de l’équipe olympique du Cameroun pour les Jeux olympiques de « Tokyo 2020 » » et M. Mengue Ayissi Albert (boxe) comme accompagnateur », lit-on – sur la 12e résolution votée à l’issue de cette réunion du conseil d’administration de la Cnosc. Hamad Kalkaba Malboum, le président du Cnosc, a déjà annoncé dans son discours d’ouverture la date de remise du standard à l’athlète à désigner.

« Nous prévoyons d’accueillir la traditionnelle cérémonie de remise de cet étendard dans les jardins du Cnosc le 1er juillet 2021, présidée par le représentant personnel du chef de l’Etat », a-t-il déclaré. Cette désignation du lutteur a été faite après la validation de la liste des athlètes de cette équipe olympique camerounaise. Et du coup le Chef de Mission, David Ojong, qui est aussi Secrétaire Général du Cnosc et Directeur Adjoint du tournoi Can TotalEnergies Cameroun 2021, s’est vu demander d’entamer toutes les démarches nécessaires pour assurer la bonne participation du pays de Françoise Mbango (double médaille d’or médaillé en triple saut aux Jeux olympiques de 2004 et 2008) à ces Jeux olympiques.

La 7e édition des Jeux Nationaux, les Dixiades, prévue à Bamenda en décembre 2020, a pour l’instant été annulée en raison de la situation politique tendue dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ; mais aussi en raison du déclenchement de la pandémie de Covid19 qui a entraîné l’annulation ou le report de plusieurs compétitions nationales et internationales. L’autre point qui a retenu l’attention des membres du comité exécutif de la Cnosc est la relocalisation de ce concours. « Le conseil d’administration du Cnosc (…) attribue l’organisation des Jeux Nationaux du Cameroun « Dixiades 2020 » à la ville de Garoua et l’édition de 2024 à la ville de Bamenda et recommande qu’une mission d’évaluation du Cnosc reste à Garoua à la qualité des infrastructures et remettre aux autorités de la ville le cahier des charges à respecter », décident ces membres du comité exécutif du Cnosc.

Construction de la ville olympique et touristique d’Obala

L’attribution de l’organisation des 6èmes Jeux de la Solidarité Islamique au Cameroun en 2025 fait honneur aux réalisations du bureau du Cnosc. Un concours qui réunit 57 États membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI). « Les membres de la Commission d’inspection de la Fédération sportive de la solidarité islamique (FSSI) ont été nommés en mai 2021 et effectueront une visite d’inspection au Cameroun dans les prochaines semaines », a indiqué Hamad Kalkaba Malboum. Avant de préciser : « Afin de faire de cet engagement auprès de la FSSI une réussite totale, nous avons sollicité le soutien du gouvernement pour la relance du projet de la ville olympique et touristique d’Obala et pour la construction du Village des Jeux dans la ville universitaire de Soa. . Pour cette dernière réalisation, l’Université de Yaoundé II Soa a mis à disposition de notre terrain d’une superficie de 18 hectares, qui accueillera des structures d’hébergement d’environ 6 000 lits », s’est réjoui le président du Cnosc. L’Olympiade 2021-2024 sera décisive avec le renouvellement des instances dirigeantes au sein des fédérations sportives civiles nationales, comme l’a indiqué le président du Cnosc.

Achille Chountsa

#Jeux #Olympiques #Tokyo #Essombe #Tiako #portedrapeau #léquipe #camerounaise

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: