L’influence de Mvondo Ayolo dans la nomination du SG de l’Assemblée

0

Un document monté de toutes pièces ?

La désignation d’André Noël Essian au poste de Secrétaire général de l’Assemblée nationale suscite des controverses. Selon certaines sources, cette nomination résulterait d’une supercherie orchestrée par Boukar Abdourahim, directeur de cabinet de la chambre basse, avec le soutien de Samuel Mvondo Ayolo, directeur du cabinet civil de la présidence. Il semblerait qu’un faux document, prétendument émanant du président de l’Assemblée nationale Cavaye Yeguie Djibril, ait été transmis à la présidence de la République. Cette manœuvre aurait permis à Samuel Mvondo Ayolo de faire nommer son protégé André Noël Essian au perchoir de l’hémicycle, malgré les réticences de Cavaye Yeguie.

Quid de la réputation d’André Noël Essian ?

Outre les conditions troubles de sa nomination, la personnalité d’André Noël Essian soulève des interrogations. Ancien maire de Sangmélima, il a été poursuivi pour détournement de fonds, mais son dossier a été mystérieusement classé en 2018. De plus, en tant qu’ancien président du club de football de Colombe, il ne fait pas l’unanimité sur le plan moral. Sa nomination en tant que Secrétaire général risque de ternir la réputation de l’Assemblée nationale, déjà éclaboussée par des scandales financiers récents.

Source: 237online.com

Cameroon, politique, Assemblée nationale, nomination, André Noël Essian, Cavaye Yeguie Djibril, Samuel Mvondo Ayolo, controverses, supercherie, document, perchoir, réputation, scandales financiers

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire