Home Actualité Cameroun Scoop : un vice président de la Fecafoot veut sauver un club de FOOTBALL
Actualité CamerounSports

Scoop : un vice président de la Fecafoot veut sauver un club de FOOTBALL

Selon nos sources, bien connues de la Fédération camerounaise de football, un vice-président de la Fecafoot fait feu de tout bois pour prendre le contrôle du club de football Yafoot basé à Yaoundé.

Selon nos sources, bien connues de la Fédération camerounaise de football, un vice-président de la Fecafoot fait feu de tout bois pour prendre le contrôle du club de football Yafoot basé à Yaoundé.

En effet, aujourd’hui une affaire de la Panthère Sportive du Nde oppose le club de football de Yafoot. Mme Manguele, l’actuelle présidente de Yafoot, accuse le président des Panthers d’avoir corrompu son entraîneur lors des barrages à Garoua afin de battre son équipe et de rester en première division. A cet effet, elle a mandaté la commission d’agrément de la Fecafoot pour statuer sur cette affaire qui sera jugée le 18 août prochain.

Cherchant certainement une éventuelle sanction qui pourrait lui succéder dans le relais de deuxième division Panthère Sportive Du Ndé, un responsable de la Panthère a contacté et vraisemblablement soudoyé un vice-président de la Fecafoot pour lui venir en aide. Ainsi, ce membre influent du comité exécutif de la Fecafoot et également vice-président est allé réveiller une des veuves du défunt maire Luc Assamba pour semer le trouble au sein de Yafoot. Cette veuve, accompagnée d’un certain Bessala, ancien garde du corps de feu le Maire Luc Assamba, s’est rendue hier jeudi au siège de la Fédération Camerounaise de Football pour saisir la Commission d’Agrément et dire que le club de Yafoot est le sien, malgré que son nom n’y figure nulle part dans les différents protocoles déposé à la fecafoot.

Selon nos sources, cet administrateur très influent veut torpiller les décisions des commissions couplées de reconnaissance et de discipline et d’éthique. « Le dossier très lourd de Yafoot donne l’insomnie aux dirigeants de la panthère du Ndé, qui ne savent plus à quel saint se vouer », confie une source, qui souligne que les juges des commissions couplées d’homologation, de discipline et d’éthique étaient approché avec des mallettes pleines d’argent par des personnes essayant de les soudoyer pour qu’ils prennent une décision favorable à la Panthère. On parle d’un montant de 5 millions de francs CFA par habitant.

Rappelons que le président des Panthères, Jules François Famawa, a récemment été suspendu pour 14 matchs par la commission d’autorisation et de discipline de la fECAFOOT. Il lui est reproché d’avoir méconnu les règles élémentaires de la décence, injure aux personnes physiques, provocation des supporters, volet anti-sportif, provocation et intimidation des officiels.

ref: camerounweb

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Enquête de la CAF : l’avocat de Samuel Eto’o s’exprime enfin

Enquête de la CAF : La défense de Samuel Eto’o par son...

Ligue des champions : Mbappé envoie le PSG en demi-finale contre Dortmund

Jouant avec un homme supplémentaire pendant plus d’une heure, le Paris Saint-Germain...

Vatican : le pape demande de prier pour les groupes ethniques en guerre

Au Vatican, le pape François a exhorté les croyants chrétiens à prier...

[quads id=1]