Dimanche, le REC présentait les excuses de sa chaine, en avouant qu’ils étaient  » dans l’impossibilité de vérifier l’information.  » Pour Edgar Doukaga, le journaliste et éditorialiste de Vision 4 était « Incapable de construire un argumentaire susceptible de convaincre leurs téléspectateurs » et « Incapable de structurer un aveu d’échec ».

Des extraits de la réaction du vice président du SYPROCOM gabonais, publié sur son compte Facebook ce lundi.

« Encore, sur cette énième affaire, ce fameux Rédacteur en Chef de Vision 4 est incapable de structurer un aveu d’échec patent d’un scoop pour reconnaitre la violation du principe le plus usuel du métier et qui consiste à recouper une information, surtout de cette nature. »

Incapable de construire un argumentaire susceptible de convaincre leurs téléspectateurs que n’importe quel medias, Washington Post soit-il, peut se tromper ou être induit en erreur. Incapable de développer la méthode utilisée pour se convaincre que le Chef de L’Etat Gabonais n’est finalement pas décédé.

Incapable d’identifier le Chef de ‘État Gabonais, Ali BONGO ONDIMBA sur les dossiers qui lui sont familiers (…)

En conclusion, ce journaliste étale sa vulgarité professionnelle face à une question aux conséquences diplomatiques pouvant menacer la sécurité physique des communautés installées des deux côtés de la frontiere.(…)  »

Source: 237actu.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here